Jeux Olympiques de Tokyo | Tournoi féminin : Les favoris en force !

Entrée dans le vif du sujet pour le tournoi féminin et le groupe A qui pour la première journée voit sans surprise les Pays-Bas, le Monténégro et la Norvège s'imposer dans les grandes largeurs.

crédit photo : IHF


Tout va bien mon commandant, rien à signaler ! Une première journée de compétition dans le groupe A qui répond à une certaine logique, même si on espérait que les outsiders répondent un peu plus présent. Sans être mauvaise langue, on est resté un peu sur notre faim au terme de cette journée avec les succès sans appel des Pays-Bas, du Monténégro et de la Norvège.


Les Pays-Bas du français Emmanuel Mayonnade sont parfaitement entrés dans la danse et face au Japon, les Oranges débutent comme il se doit et lancent la machine (6-1 puis 18-10 au repos). Les Nippones et la gardienne bisontine Sakura Hauge Kametani (9 arrêts) ne vont pas pouvoir rivaliser face aux Abbingh (7 buts), Groot, Dulfer et consort. Succès des hollandaises sans soucis face au pays hôte (32-21) et la mise en route est parfaitement réussie pour les équipières de Tess Wester.

crédit photo : IHF


Une mise en route d'une bonne mi-temps pour le Monténégro (photo de tête) avec une petite longueur de mieux (13-12) puis cavalier seul des Slaves qui déroulent elles aussi devant l'Angola (33-22). Festival de notre amie et toujours aussi efficace Jovanka Radicevic (12 buts sur 12 tentatives) et les Africaines vont hélas éclater au retour du vestiaire (12-19) pour laisser s'envoler leur adversaire.


On attendait bien une belle opposition entre la Norvège et la Corée du Sud pour ce premier choc du groupe et finalement, les reines scandinaves ne font aucun cadeau et finissent en roue libre (39-27). Sans s'étendre outre mesure, Brattset (11 buts), Kristiansen (7) ou Herrem (photo ci-dessus) vont se faire un malin plaisir à torpiller la défense asiatique pendant 60 minutes. Le résultat est donc sans appel et espérons que cette claque prise par les Coréennes, remettent les idées en place aux équipières de l'ex parisienne Ryu (3/8 au tir) pour la suite de la compétition. Cependant, au vue de la prestation du jour, la Norvège sera difficile à chercher lors de ces jeux, mais ça on le savait déjà !


Sébastien RIBSTEIN