Jeux Olympiques de Tokyo | Quelle équipe de France ! Direction la demi-finale contre...la Suède

Quelle belle journée dans les rangs tricolores après cette qualification acquise et de quelle manière face aux Pays-Bas championnes du monde en titre (32-22) ! Les Bleues tout comme leurs homologues masculins sont de la partie pour chercher une médaille ce vendredi face à la Suède après que les deux nations se soient neutralisés lors de la phase de groupe (28-28). Cette fois, ce sera une autre bataille avec la perspective d'une finale olympique à la clé et surtout une équipe de France qui retrouve depuis son succès sur le Brésil, ses points forts et notamment en défense avec des gardiennes décisives et une Amandine Leynaud stratosphérique. De quoi espérer pour la demi-finale face aux scandinaves. La seconde rencontre opposera la Norvège à la Russie.

crédit photo : FFHandball / IconSport


Une montée en puissance comme on aime ! La victoire face au Brésil a remis la France sur les bons rails, mais également sur le fond. En effet, si par moment offensivement les tricolores vont connaître quelques passages délicats, c'est en défense que les Françaises étouffent littéralement les Hollandaises pendant toute une heure. Cléo Darleux avait montré le chemin lors du match face aux Brésiliennes et sa collègue Amandine Leynaud va prendre parfaitement le relais en mettant au supplice les tireuses bataves avec 22 arrêts et 51% d'efficacité ! Avec une telle performance, comment la France pouvait-elle perdre le fil ? La réponse parle d'elle même avec un cavalier seul dès le coup d'envoi : 5-2, 12-3 puis 16-7. La douche froide pour Manu Mayonnade et les Pays-Bas qui fort heureusement pour elles, voient Rinka Duijndam (9 arrêts) sortir la tête de l'eau pour éviter le naufrage. Un 4/0 permet de réduire cet écart (11-16), mais il était écrit que la France ne lâcherait rien et Valentini, Nocandy et Zaadi sur penalty remettent les pendules à l'heure nippone (19-11 MT).

crédit photo : FFHandball / IconSport

Démonstration à tous les étages

Le show repartait de plus belle pour le second acte et si les Hollandaises vont avoir en main les ballons, l'alerte sera de courte durée. Laura Flippes (6 buts) sur un nuage, Pauletta Foppa (en photo ci-dessus) est dans le même "move" et ne gâche rien tout comme Coralie Lassource et le +10 est atteint. Leynaud continue elle aussi le show maide in France et il fallait l'admettre dans les rangs Bataves, la France était intouchable ce mercredi du côté de Tokyo (21-15, 27-18 puis 32-22). Une nouvelle page peut s'écrire pour nos Bleues qui savent que la Suède ne leur fera aucun cadeau et surtout pas pour une éventuelle place en finale de ces jeux olympiques !

crédit photo : IHF

La Russie au rendez-vous

Les championnes olympiques passent l'étape des quarts et défendront leur titre en demi-finale après leur victoire face au Monténégro (32-26, 17-15). Mis à part la fin de première période (4/0 encaissé) et jusqu'au dernier quart d'heure (25-22), la Russie garde les commandes. Une partie solide de la gardienne Sedoykina (13 arrêts) et la pépite Anna Vyakhireva (en photo ci-dessus) auteure d'un 8/11 avec quelques tirs en appui de Daria Dmitrieva (4/6) vont avoir raison des Monténégrines. Une déception côté monténégrin, malgré le gros match réussi par la paire Jovanka Radicevic (10/13) / Durdina Jaukovic (8/12), les joueuses des Balkans ont manqué de jus et de clairvoyance sur cette partie pour espérer mettre hors course leur adversaire.

crédit photo : IHF

Lunde et la Norvège passent l'obstacle hongrois

Les Norvégiennes valident elles aussi leur ticket en demi-finale ou il faudra en découdre avec la Russie. Bronzée lors des derniers JO de Rio en 2016, la Norvège entend bien ne pas manquer ce nouveau rendez-vous olympique et ramener l'or au pays. Pour y parvenir, les Scandinaves se sont défaites d'une Hongrie accrocheuse et qui va longtemps croise en ses chances (21-20, 50'). L'entrée de l'expérimentée Katrine Lunde (en photo ci-dessus, 63% d'arrêts) et une fin de rencontre totalement maîtrisée, 6/1 en faveur des Norvégiennes, clôturent les débats (26-22, 12-10 MT). Qualification en poche pour les grandes favorites de ce tournoi féminin qui vont donc retrouver les Russes au stade des demi-finales ce vendredi.

crédit photo : IHF

Sans l'ombre d'un doute

La Suède cherche sa demi-finale et fidèle à son tournoi, montre une fois de plus tout son potentiel offensif devant la Corée du Sud (39-30, 21-13). Certes, la défense scandinave encaisse la bagatelle de 30 buts face aux Asiatiques emmenés par le duo Kim / Kang, mais jamais les Suédoises ne se voient troubler outre mesure dans ce quart de finale maîtrisée dans les grandes lignes. Une belle démonstration lors des 30 premières minutes avec comme à chaque fois le trio Stromberg / Blohm (en photo ci-dessus) / Roberts qui inscrit 18 buts sur cette rencontre. Un matelas de 8 longueurs à la pause et une cadence qui ne change pas au retour des vestiaires avec des Suédoise squi dominent leur sujet, des rotations histoire de reposer les cadres. Une petite réaction fin de match des Sud Coréennes qui pour l'honneur réduisent l'addition à la faveur d'un 5/0 dans une rencontre qui n'a jamais échappé aux joueuses de Tomas Axner qui poursuivent leur folle aventure dans ces olympiades.


Le programme des demi-finales sera donc le suivant (vendredi, heures françaises)


Norvège vs Russie (10H)

France vs Suède (14h)


Sébastien RIBSTEIN