Jeux Olympiques de Tokyo | Que dire ? Quel doublé tricolore ! On vous aime les Bleues

Historique que ce dimanche 8 août avec le doublé réalisé par l'équipe de France ! Après le succès des garçons la veille, au tour des féminines de ramener l'or à la maison dans une finale grandiose face à la Russie (30-25). Quel scénario ! Après avoir vu la revanche des Français face aux Danois, ce sont les Françaises qui la prennent à leur tour face aux ex championnes olympiques russes qui avaient battu nos Bleues à Rio. Et oui, l'histoire se répète, mais pas avec le même final et quelle fierté ! Bravo Mesdames pour ce tournoi qui nous a fait passer par tous les états : doute, frustration, sourire, joie et puis enfin la délivrance. Mesdames vous êtes magiques !

crédit photo : FFHandball / IconSport


Voilà tout est bien qui fini bien ce dimanche 8 août 2021 pour nos équipes de France ! Un second titre olympique après celui des masculins la veille et tout comme un symbole, les Françaises viennent à bout de leurs vieux démons en prenant une revanche éclatante sur la Russie tenante du titre (30-25, 15-13). Mesdames on vous aime tout simplement ! Un tournoi olympique qui a vu la France entrer parfaitement dans son sujet, puis douter, mais ce fut l'union sacrée qui commençait face au Brésil dans un match à la vie à la mort puis le final que l'on connaît et cette apothéose ce dimanche !

crédit photo : IHF


Le talent, l'envie et la défense vont mettre la Russie sous l'éteignoir

L'envie était bien la pour faire aussi bien que leurs homologues masculins et prendre une revanche sur la Russie qui avait brisé les rêves d'or du côté de Rio, il y 4 ans de cela. La France est partie au combat pendant 60 minutes et va réussir à mettre la star russe Anna Vyakhireva sous l'éteignoir malgré ses 4 réalisations. Allison Pineau (7 buts) est impeccable aux penaltys et c'est justement dans ce secteur que l'on avait un peu peur vu la réussite dans cet exercice depuis le début de la compétition. Que dire de la prestation XXL de Pauletta Foppa (en photo ci-dessus) qui est au four et au moulin. La pivot tricolore signe un 7/7 et fait vivre un véritable calvaire aux défenseurs russes. Sans compter que les gardiennes n'ont pas la même réussite que la veille contre la Norvège et les artilleuses françaises s'en donnent à cœur joue avec un peu moins de réussite de loin et qui fait que l'écart n'est que de 2 buts en faveur de la France au repos (15-13). Seulement la façon dont les Bleues sont rentrées dans cette finale nous laissait bon espoir pour la suite.

crédit photo : FFHandball / IconSport


Elles sont tout simplement magiques !

Il faut aussi souligner le boulot abattu par la gauchère Laura Flippes (en photo ci-dessus) qui va prendre les intervalles à succès et prendre à défaut la défense russe assez lourde. Comme derrière Pineau transformait sans sourciller ses sept mètres, tout les voyants étaient au vert. A cela, on ajoute sans concession la seconde période de la reine Cléopâtre Darleux (9 arrêts) qui va mettre à mal les Russes au fur et à mesure. D'accord lorsque la Russie était revenue à 16 partout, on avait ce petit frémissement mais sans conséquence tant les Françaises vont montrer leur plus beau visage et remettre le navire tricolore à flot (21-16 puis 27-21). Plus rien ne pouvait arriver à notre équipe de France et même Polina Vedekhina (7/10) impeccable jusqu'ici bute sur une Darleux de gala. Voilà, nos femmes de défis, nos Françaises, nos Bleues qu'on aime tant sur le toit du mont olympe pour 4 ans (30-25) ! Quelle joie et quelle page qui vient de s'écrire dans les pages du handball français avec le double sacre de nos équipes de France. Au passage, merci aux garçons présents dans les tribunes qui sont venus soutenir et acclamer leurs homologues féminines pour ce sacre qui nous a mis la larme à l’œil...


Sébastien RIBSTEIN