Jeux Olympiques de Tokyo | La France fait le job, mais devra rectifier sa copie

Et de deux pour les Bleus qui comptablement font la bonne affaire face au Brésil (34-29, 16-13). Cependant, il faut que nos français commettent moins d'erreurs dans le secteur de la finition et des pertes de balle qui ont été très présentes ce lundi matin. Soigner tout ces paramètres avant de croiser le fer avec les grosses écuries du groupe et notamment l'Allemagne qui se profile. La Mannschaft s'est quant à elle remise en course devant l'Argentine (33-25). Donc attention à ce premier choc côté tricolore !

crédit photo : FFHandball / IconSport

Attention ça glisse !

Ce France vs Brésil ouvrait le bal de cette seconde journée du tournoi masculin, 9h au Japon et ce qui explique peut être que par moment la mise en route fut un peu poussive. Les gardiens s'expriment et notamment Vincent Gérard pour mettre le tempo d'entrée et lancer les Bleus dans le bain (2-0, 9-4 puis 12-7). Au tableau d'affichage c'est propre, mais il y a aussi des bémols. Les pertes de balles ! Elles s'accumulent par moment et la finition est aussi par moment assez confuse. De plus, comme le soulignait Jérôme Fernandez au micro, on dribble un peu trop côté tricolore. Un autre fait, le sol glissant et un ballon lui aussi qui se faisait un malin plaisir à échapper aux mimines des joueurs. Fort heureusement, le Brésil assez virulent dans ses actions défensives se voit sanctionner et à la pause, les Bleus n'ont pas trop de bobos avec encore 3 buts d'avance (16-13).

La victoire au bout, mais corriger certaines choses

Nicolas Tournat faisait son entrée dans le groupe en lieu et place de Melvyn Richardson laissé en tribune par le sélectionneur national, et le pivot de Kielce répond parfaitement présent sur le front de l'attaque tricolore. Les ailiers se montrent eux aussi enfin précieux dans la finition avec Valentin Porte et Hugo Descat, et derrière Yann Genty se charge de faire aussi les parades qui vont bien pour laisser la France aux commandes (26-18). Cependant, il y a encore un peu trop de pertes de balles et dans ce secteur, les Bleus savent que ces errances ne pourront se reproduire aussi souvent face aux adversaires à venir ! Le Brésil va réduire l'écart et tout comme en première période, retrouver des solutions avec notamment un Leonardo Dutra (10/12) très intéressant dans ces initiatives. Victoire sur le score de 34 à 29 pour l'équipe de France qui va pouvoir se concentrer sur la suite et dès ce mercredi contre l'Allemagne.

L'Allemagne se relance en deux temps

crédit photo : IHF


Battus lors de la première journée, les deux nations se devaient de réagir et l'Allemagne remporte ce duel face à l'Argentine en dominant la seconde mi-temps (33-25, 14-13). Les Argentins vont pourtant tenir la distance et rester dans le sillage de la Mannschaft plus d'une demi-heure (15-14) puis connaître ces temps faibles immédiatement exploités par les hommes de Gislason. Marcel Schiller (7 buts) et Timo Kastening (7) maintiennent l'écart (+6) pour leur pays et les Allemands cherchent l'essentiel en déroulant jusqu'au gong final. Maintenant que la machine est lancée, les partenaires d'Uwe Gensheimer attendent de pied ferme la France ce mercredi (14h30 heure française).


Sébastien RIBSTEIN