Jeux Olympiques de Tokyo | L'Egypte va retrouver la France en demi-finale !

Alors qui pour accompagner la France en demi-finales de ces jeux de Tokyo ? L'Egypte qui impressionne pas mal d'observateurs sur cette compétition seront un sacré morceau pour les Bleus ! Les Pharaons confirment tout le bien que l'on pensait d'eux en éliminant avec la manière l'équipe d'Allemagne (31-26) et la demi-finale de jeudi va tenir ses promesses. La seconde demi-finale mettra aux prises le Danemark champion olympique en titre à l'Espagne championne d'Europe.

crédit photo : IHF

Les Pharaons étaient intouchables !

En toute franchise, il n'y a pas eu photo sur ce quart de finale entre une Allemagne bousculée d'entrée, bien trop individuelle offensivement, incapable de mettre sous l'éteignoir l'attaque africaine et une Egypte sur un nuage tout simplement. Rapidement menée au score par un adversaire sans complexe (1-6), la Mannschaft se lance à une longue course poursuite. Gensheimer, Schiller et Golla réduisent bien l'écart (-2), mais les Allemands tombent sur un Karim Hendawy (18 arrêts, 41% d'efficacité) qui fait la différence. Le dernier rempart égyptien n'est pas loin du titre du titre de meilleur joueur à son poste s'il continu d'enchaîner ce type de performances ! Un nouveau coup d'accélérateur avant la pause et les Egyptiens reprennent tranquillement leur mainmise sur les débats (16-12 MT). Défensivement bien en place, offensivement un jeu collectif parfaitement articulé autour des Sanad, Yahia et autre Zein vont avoir raisons des efforts germaniques tout au long du second acte. Malgré des solutions trouvées par ses individualités, l'Allemagne n'est jamais en mesure de mettre la pression nécessaire sur les épaules africaines. De plus, le duo Bitter / Wolff n'est pas à la fête contrairement à Hendawy qui reste maître sur sa ligne. L'Egypte assomme définitivement les compatriotes de Gensheimer à l'entame des 10 dernières minutes (28-21) et les champions d'Afrique explosent de joie au coup de sifflet final ! Une victoire et une qualification dans le dernier carré qui ne souffre d'aucune discussion et les Égyptiens seront sur la route des Français ce jeudi dans un remake de la demi-finale du mondial 2001 en France. Quoi qu'il en soit, la France est prévenue que ce jeudi, il faudra aller au charbon pendant 60 minutes voir plus pour écarter de la finale un adversaire redoutable et motivé comme jamais !

crédit photo : IHF

Le Danemark ne manque pas ce nouveau derby

Battu pour la première fois dans ces jeux par la Suède dans un match sans enjeu comptable, le Danemark sera bien de la partie pour se succéder à lui même en demi-finale. Les champions olympiques passent la vitesse supérieure en seconde mi-temps et laissent sur place une Norvège qui échoue aux portes du dernier carré (31-25). Sander Sagosen (8/12) donne bien de sa personne pour laisser son pays dans le coup (12-13 MT), mais les échecs sur Niklas Landin et le quator de choc Mikkel Hansen (8 buts), Gidsel (5), Svan (4) et Jacob Holm (8) envoient le Danemark avec fermeté vers une nouvelle demi-finale.

crédit photo : IHF

Le hold-up espagnol

La joie et le soulagement sur les visages des Espagnols qui se congratulent après avoir été mené voir dominé par la Suède, puis au bout du suspense, la Roja arrache la victoire et sa qualification en demi-finale (34-33). Les champions d'Europe sont eux aussi de la partie et vont retrouver le Danemark ce jeudi. Un vrai hold-up réussi par la bande à Alex Dujshebaev qui butent sur Andreas Palicka et doivent courir au score pendant un bon moment. Tout fonctionne côté viking avec un Gottfridsson retrouvé à la mène, le talent de Wanne (10/12) et un Pettersson parfaitement trouvé en pivot. La Suède a longtemps maintenue la pression et un rythme de croisière de 4 buts. Seulement la fin de rencontre bascule progressivement en faveur des Hispanos et Aleix Gomez (8/8) lui aussi ne manque plus rien. Gonzalo Perez de Vargas assez discret se montre décisif dans le money time et plus rien ne fonctionne pour les Suédois qui échouent par deux fois sur penalty et même Palicka si efficace est malheureux avec un tir qui le percute avant de passer la ligne. L'Espagne tient sa qualification au bout de ce final haletant et pour l'heure reste dans ses objectifs de revenir de Tokyo avec une médaille. Reste à en connaître la couleur !


Rendez-vous ce jeudi (heures françaises) avec le dernier carré :


France vs Egypte (10h)

Danemark vs Espagne (14h)


Sébastien RIBSTEIN