Jeux Olympiques de Tokyo | Groupe B : Russie et Brésil dos à dos, la Suède fait fort impression

Le groupe B qui concerne notre équipe de France prouve que celui-ci devrait être serré jusqu'au bout ! Preuve à l'appui avec le nul entre la Russie et le Brésil puis une Suède dominatrice devant une Espagne en demi-teinte.

crédit photo : IHF


Point de perdu ou de gagné ?

Pour débuter ce groupe B, une première belle affiche entre la Russie (désolé si je reste sur cette appellation) tenante du titre et le Brésil qui va tenir ses promesses avec au final un score de parité (24-24). Un point de gagné ou de perdu pour les deux nations ? Au vue de cette rencontre, les Brésiliennes peuvent malgré tout se satisfaire d'avoir cherché ce nul après que Cardoso ne trouve une dernière fois la faille pour mettre dos à dos ce petit monde. La fin de première mi-temps fut pourtant en faveur d'Anna Sen et ses équipières (+3) qui pendant 40 minutes vont mener la danse (18-15) avant un coup de froid et un break de retard (20-22, 51'). Ekaterina Ilina marquait bien son 6ème but et le 24' de ce match, mais qui n'allait pas suffire pour chercher la victoire.


crédit photo : IHF

La Suède calme d'entrée l'Espagne

Autre choc entre l'Espagne et la Suède avec cette fois-ci un peu moins de suspense après que les Scandinaves n'aient poussé un grand coup d'accélérateur pour s'emparer des commandes ! Le résultat parle de lui même pour des suédoises qui ne gâchent pas grand chose, notamment à la finition (4-4 puis 11-6). Il faut plusieurs exploits personnels pour réduire l'écart côté ibère, mais il y a encore 4 buts de déficit au repos (9-13). Les 30 minutes suivantes confirment la tendance générale et devant une Johanna Bundsen (11 arrêts) qui fait bonne garde, la Suède maîtrise toujours et termine proprement en rendant une belle copie (31-24 SF). En revanche, Carmen Martin et les Espagnols devront rectifier le tir pour la suite !


Sébastien RIBSTEIN