Jeux Olympiques de Tokyo | Groupe B (M) : Un Danemark en métronome et une Egypte qui dompte la Suède

Avant dernière journée du groupe B et les champions olympiques danois avancent tranquillement vers les quarts et en solide leader accrochent leu Portugal au tableau de chasse. Le Bahreïn sauve l'honneur face au Japon (+2) et le choc entre l'Egypte et la Suède revient aux Pharaons qui se sont permis le luxe de dominer les Vikings et de quelle manière !

crédit photo : IHF

Le Danemark ne flanche toujours pas

Opposé à un Portugal qui doit impérativement chercher des points pour prétendre se qualifier, le Danemark va mettre 40 minutes pour décrocher définitivement son succès avant de dérouler (34-28). Rapidement les champions olympiques annoncent la couleur (4-1) et mènent la danse. Derrière au score, les Portugais restent encore dans le coup par Ferraz et Frade pour revenir à une petite longueur au repos (19-20) et garder espoir en début de seconde mi-temps. Le temps que les cadres danois mettent le nez à la fenêtre avec le gaucher Mathias Gidsel (7/7), Mikkel Hansen (9) et Jacob Holm (4) pour inscrire un 5/0 qui va mettre un bon coup sur les têtes lusitaniennes (27-21). La messe était dite et ce cher Gidsel se fait plaisir en fin de rencontre pour parachever le succès d'un Danemark qui semble toujours au dessus du lot !

crédit photo : IHF

Les Pharaons s'offrent les Vikings

Une prestation de haut vol de la part des Africains qui s'installent à la seconde place du groupe au profit de leur victoire du jour devant des Suédois qui n'ont jamais été en mesure de faire sauter le verrou égyptien (27-22, 13-9). Une défense qui pose énormément de soucis aux artilleurs scandinaves qui portent bien trop la balle et butent sur un Karim Hendawy (17 arrêts, 45%) auteur d'un match plein. Dominatrice dans tous les compartiments, l'Egypte connaît quelques échecs sur Andreas Palicka, mais profite des pertes de balle adverses et avec application mène les échanges et garde un matelas de 4 à 5 buts. Un semblant de révolte lorsque Lucas Pellas (7/7) et Sandell réduisent l'écart à seulement 3 unités (15-18) avant que Hendawy ne fasse à nouveau la différence. Le nîmois Mohammad Sanad (en photo ci-dessus) et ses compatriotes mettent les Vikings à terre dans le dernier quart d'heure et s'offrent une qualification en quart de finale et largement méritée ! En revanche coup d'arrêt pour la Suède qui laisse à son adversaire du jour la seconde place et se profile un dernier choc face au... Danemark.

crédit photo : IHF

Le Bahreïn sauve l'honneur et garde espoir

Le champion d'Asie remporte ses premiers points lors de cette 4ème journée grâce à une fin de match bien mieux gérée et cette victoire devant le Japon laisse encore ses chances de qualification au Bahreïn ! Bien entendu, il faudrait un exploit contre l'Egypte et dans le même temps une grosse contre performance du Portugal face aux Japonais. En attendant, Mohamed Ahmed (7/9) et ses partenaires réussissent à sortir vainqueur de leur duel face au pays hôte de ce jeux après avoir longtemps été derrière. Les Nippons peuvent s'en mordre les doigts après eu les occasions de faire le trou, voir de sauver au moins le nul. Les hommes de Dagur Sigurdsson perdent hélas pied au cours du money time qui leur échappe (30-32).


Sébastien RIBSTEIN