Jeux Olympiques de Tokyo | Groupe B (M) : Danemark et Suède qualifiés, l'Egypte sur la bonne voie

Les Scandinaves dominent toujours ce groupe avec un Danemark toujours royal et une Suède qui s'en sort toujours, mais à chaque fois sur le fil du rasoir. L'Egypte conserve un espoir d'accrocher les quarts de finale en cherchant sa seconde victoire dans ce groupe face au Japon. Les deux dernières journées vont donc être décisives dans l'attribution des dernières places et surtout dans quel ordre.

crédit photo : IHF

Le Danemark continu son petit bonhomme de chemin

Ouvrant le bal de cette 3ème journée de compétition, le champion olympique danois assure le 3/3 avec toujours la même aisance et sans surprise valide d'ores et déjà son ticket pour les quarts. Le Bahreïn montre vraiment des choses intéressantes sur ces jeux et la touche du coach islandais se fait sentir dans le jeu des champions d'Asie. Hélas, les résultats ne sont pas au bout avec deux premiers revers frustrants au plus haut point (défaites d'un petit but) et une nouvelle défaite face au Danemark qui laisse très peu d'espoir d'accrocher une qualification. Niklas Landin laissé au repos et le barcelonais Kevin Moller va prendre place dans la cage scandinave pendant l'heure de jeu et en mode serein, les Danois gèrent leur prestation du jour (6-1, 12-7, 20-12, 28-15). L'occasion de voir à l'oeuvre l'intégralité du banc scandinave avec les Morten Olsen, Johan Hanssen et consort pour un +10 (31-21) qui reste dans la logique des choses pour un Danemark qui sauf tremblement de terre devrait finir en tête de son groupe.

crédit photo : IHF

La Suède aime à se faire peur

Le parcours sans faute pour la Suède qui se qualifie tout comme son voisin danois pour les quarts de finale, mais ce fut une fois de plus tendu pour les vices champions du monde. Cette fois le Portugal au menu des Vikings et si la victoire fut au bout, les équipiers d'Andres Palicka (photo ci-dessus) se font fait des frayeurs avant la délivrance finale (29-28). Maintenant, on va pouvoir se faire une idée un peu plus précise sur le niveau des suédois qui vont terminer par l'Egypte et le Danemark ! Ce choc entre européen reste plus ou moins équilibré avec des temps fort de part et d'autre pour un score assez logique au repos (14-14). Scénario identique en seconde mi-temps avant que la Suède ne prenne un léger avantage sans pour autant faire la différence. Le 9ème but de Niclas Ekberg donnait bien le +4 aux vikings, mais peu sereine depuis le début du tournoi, la Suède va voir recoller les Lusitaniens qui au final échouent d'une courte tête.

crédit photo : IHF

La porte reste ouverte pour les Pharaons

Dans l'obligation de s'imposer devant le Japon pour encore espérer se qualifier, l'Egypte ne se manque pas et si les champions d'Afrique vont buter sur le portier nippon en seconde période, la victoire finale permet de rester dans le bon wagon (33-29, 18-11). En face, le pays du soleil levant s'est montré assez maladroit pendant les 30 premières minutes avec 7 buts de retard pour les hommes de Dagur Sigurdsson à la pause. Du mieux par la suite avec notamment les exploits du gardien japonais et l'écart revient à de meilleurs proportions (-4). Un dernier coup de rein des Pharaons (+7) et une fin de match en roue libre de chaque côté et une victoire des Africains qui sont quasiment en quart de finale.


Sébastien RIBSTEIN