Jeux Olympiques de Tokyo | Groupe B : Le Danemark en patron, Portugal et Suède en mode poussif

Seconde journée du groupe B avec comme mise en bouche un succulent Danemark vs Egypte et tout comme lors du dernier mondial, ce sont les Danois qui s'en sortent une fois de plus. Grosse frustration pour le Bahreïn battu sur le fil par un Portugal loin d'être royal (-1) et enfin la Suède s'impose une fois de plus, mais non sans mal face au pays hôte du tournoi.

crédit photo : IHF

Landin et le Danemark ont fermé la porte

L'Egypte avait sans doute une idée derrière la tête après sa prestation XXL de la veille face au Portugal et surtout prendre une petite revanche face aux champions du monde danois. Hélas tout comme lors du dernier mondial sur leur terre, les Pharaons déposent à nouveau les armes (27-32). Ce n'est pas faute d'avoir essayé face au champion olympique qui s'est employé pendant un bon moment avant de faire la différence. Celle-ci s'est faite avec la prestation du portier Niklas Landin (14 arrêts) et aussi par le prestation de Mikkel Hansen (9 buts) malgré un début de match compliqué et de Mathias Gidsel (8/9). Les Danois vont finir tranquillement leur affaire et punir de 5 buts des égyptiens qui n'ont pas démérité, malgré l'écart final. Coup d'arrêt pour les Pharaons qui vont avoir l'occasion de se refaire une santé face au Japon.

crédit photo : IHF

Une affaire de penalty

On prend les mêmes et on recommence. C'est ce que pourrait se dire le Bahreïn qui s'incline une fois de plus d'un but et après avoir encore manqué le penalty de l'égalisation. Frustrant c'est certain ! Il y avait de la place pour faire un résultat face à des Portugais loin d'afficher leur meilleur niveau avec des pertes de balle, des déchets techniques notamment en attaque. En face, le champion d'Asie montre tout comme face à la Suède de belles choses avec entre autre le gardien Ali Mohamed ou encore Ahmed Mohamed (8 buts) pour bousculer ces portugais (+3). Longtemps les équipiers du futur nantais Pedro Portela (6/8) vont courir au score en accumulant des fautes de mains parfois grossières. Fort heureusement les circonstances vont plaider en faveur des Lusitaniens bien aidés par la bonne rentrée de Capdeville (13 arrêts) et Portela en fin de match. Un dernier penalty pouvait au moins sauver le nul et cela aurait été un moindre mal, mais tout comme contre les Suédois, le pauvre Ahmed si brillant sur cette partie, manque cette dernière occasion. De quoi souffler dans les rangs du Portugal avec cette victoire plus qu'étriquée (26-25 SF).

crédit photo : IHF


La Suède vice championne du monde compte 2 victoires sur ce début de compétition, mais pour l'heure on reste quand même un peu sur notre faim. Les Vikings sont passés tout proche face au Bahreïn (+1) et face au Japon, ce +2 au final peut être considéré comme flatteur. Alors oui, les hommes de Solberg vont compter jusqu'à 5 buts d'avance, mais sans forcément briller. De plus, les Japonais ont les ballons pour recoller et manquent de clairvoyance à l'image d'un tir dans le but vide qui trouve le poteau. Bref, les Nippons ne vont pas lâcher l'affaire et revenir à plusieurs reprises au score jusqu'à inscrire le -1 ! Hampus Wanne va inscrire le 28' et dernier but de ce match pour sceller la victoire (28-26), mais on est loin du niveau de jeu affiché notamment lors du dernier mondial et de l'Euro...


Sébastien RIBSTEIN