Jeux Olympiques de Tokyo | Groupe A (M) : Les gardiens allemands décisifs, le Brésil garde espoir

Seconde victoire pour l'Allemagne qui peut remercier son portier Jogi Bitter décisif dans ce succès devant la Norvège qui permet aux Germaniques de rester en course pour la seconde place du groupe. Derrière le Brésil remporte le derby sud américain face à l'Argentine après avoir connu un gros passage à vide, sans conséquence au final.

crédit photo : IHF

Johannes Bitter assomme la Norvège

Lorsque votre gardien vous sort ce genre de match, vous avez une belle assurance tout risques ! Andreas Wolff (10 arrêts) a été efficace, mais c'est son collègue Johannes Bitter qui a été l'homme clé de la Mannschaft. Les stats du gardien allemand affichent un 7/9 avec un 2/2 aux penaltys. Autant dire que l'ex joueur d'Hambourg a mis à genoux les Norvégiens.


Uwe Gensheimer (6/6) en chef de file et l'Allemagne s'empare des commandes (8-3) avant que Sagosen ne réduise l'addition, mais globalement avec un Wolff qui fait le job sur sa ligne, les hommes de Gislason sont toujours en tête au moment de la pause (14-11). Les problèmes offensifs rencontrés pendant ce premier acte vont être résolus au fur à et mesure par une Norvège qui n'abdique pas, malgré un nouveau temps fort allemand (16-21 puis 21-22, 49'). Sander Sagosen (7/15) retrouve son efficacité au meilleur moment pour relancer l'intérêt de cette rencontre. Un doublé de Kuehn puis la sortie définitive de Gullerud (3x2) et votre serviteur Bitter à la parade pour envoyer les Allemands sur la voie royale (28-23). Ce résultat laisse donc la France au premier rang et finira quoi qu'il arrive en tête du groupe. La Mannschaft est pour l'heure à la 3ème place derrière l'Espagne et ce résultat oblige la Norvège à remporte son opposition face aux Français sauf si le Brésil s'incline. Faites vos jeux !

crédit photo : IHF

Le Brésil veut encore y croire !

Un derby entre le Brésil et l'Argentine pour encore rester en vie pour la qualification ! Malheur au vaincu et au final les Brésiliens peuvent souffler et espérer encore un petit quelque chose, même si la dernière marche semble très haute. Dans ce match entre sud américains, le Brésil domine son voisin et vire en tête au repos avec un joli matelas en sa faveur (14-7). Cet écart va même atteindre les 12 buts en seconde période (22-10) avant une belle frayeur dans les rangs brésiliens !


L'Argentine réussi une impressionnante série avec un 10-0 en l'espace d'une dizaine de minutes pour revenir à deux petits buts (20-22, 52'). Un coup sur la tête des équipiers de Joao Silva (en photo ci-dessus) qui fort heureusement vont s'en sortir aux forceps et signer la victoire de l'espoir (25-23 SF). Mathématiquement la qualification reste possible, mais pour cela victoire obligatoire face à l'Allemagne déjà qualifiée et une défaite de la Norvège face à la France avec une grosse différence de buts.


Sébastien RIBSTEIN