• Sébastien Ribstein

Interview de Youcef Belkharoubi (Nancy) : Façonner les futurs professionnels !

Youcef Belkharoubi s'est lancé un nouveau défi en reprennant les commandes de la réserve du Grand Nancy en nationale 2. Pendant de nombreuses années, Youcef était en charge des moins de 18 ans masculins (championnat de France) de Metz et cette année, il dirige un groupe jeune, mais de talent qui entend bien assurer son avenir en N2. Entretien avec un formateur qui prépare les futurs talents de demain et qui trouve son bonheur dans la formation !

Passé par le banc de Metz avec sous ses ordres une génération 98/99 et quelques noms connus sont passés par la formation messine (Robin Dourte, Maxime Ogando, Quentin Krumbholz, Aristide Ewe, Marc Leyvigne ou encore Loïc Binet), Youcef dirige désormais la réserve de Nancy. Cette saison, c'est avec les seniors de la réserve du Grand Nancy que Youcef apporte son expérience et sa méthode.


La plupart des joueurs découvrent ce niveau !

Mon choix de prendre en main une équipe senior apparaissait comme une continuité après ces années du côté de Metz et des moins de 18 ans. Le projet de Nancy était intéressant et surtout une belle opportunité dans la perspective de pouvoir travailler en collaboration avec l'entraîneur de l'équipe professionnelle. Un club support comme Nancy est un cadre idéal et notre but est de façonner les futurs joueurs pros. Apporter ma vision de la formation du jeune joueur.


Pourquoi ne pas avoir continué l'aventure avec Metz ?


Ce n'était hélas pas possible de poursuivre la formation car l'entraîneur de l'équipe senior (N2) n'avait pas forcément dans ses projets d'intégrer les jeunes. Ce fut une grande frustration pour moi !


Quels sont les objectifs sportifs cette saison ?


Le maintien reste la priorité. C'est un groupe jeune et dont la plupart découvre ce niveau et ces exigences. On doit construire et on arrive à ce niveau sur la pointe des pieds, mais le but est de perdurer. Les joueurs découvrent ce nouveau "rapport de force" et ils travaillent tous dur pour assurer notre objectif de rester en N2.


Nancy occupe la 11ème place, mais reste sur 2 bons résultats. Comment jugez-vous la première partie de saison ?


Comme je le disais les joueurs découvrent ce niveau et il y a eu cette saison quelques gâchis dont les deux défaites contre Plobsheim et Molsheim, ou l'on meurt d'un seul but. Le groupe manque par moment d'expérience et nous l'avons notamment payé contre Semur ou ce fut clairement un non match de notre part (défaite 24-33). Concrètement, je pense que nous sommes capables d'accrocher n'importe qui et les derniers résultats sont encourageants (victoires contre Besançon et à Cernay). On essaie de proposer un beau spectacle, un jeu varié avec beaucoup de possibilité, toujours de la rigueur et intégrer les joueurs au projet de jeu. Le niveau est dense, mais l'apprentissage passe par la.


Quels sont les secteurs à travailler ?


Il nous manque un gros joueur, une tête d'affiche. Un profil avec une plus grosse expérience et la saison prochaine, notre axe de priorité sera de trouver un joueur au moins avec ce type de profil.

Le formateur doit être patient

Parlons maintenant de notre rôle de formateur. Pouvez-vous nous donner votre définition de son rôle ?


La 1ère qualité du formateur doit être la patience. Être à l'écoute, connaître ses joueurs, et proposer un niveau. Il faut les mettre en danger avec un niveau d'exigence et exploiter à long terme.


La différence principale entre le formateur et l'entraîneur d'un groupe professionnel ?


L'entraîneur pro doit rendre des comptes et travaille avec un produit fini. Pour le formateur, il doit prendre son temps, amener les outils à ses jeunes et les faire grandir. C'est une projection pour façonner le joueur au niveau physique, technique (savoir faire). Mais il est important pour cela de prendre son temps et ne pas mettre la charrue avant les boeufs.


Vous êtes maintenant depuis de nombreuses années un formateur. Qu'est ce qui vous a poussé à choisir ce rôle ?


Mon choix de rester dans la formation c'est fait au contact des différents entraîneurs que j'ai côtoyé dont Yacine Messaoudi (actuel entraîneur de Paris 92 en Ligue Butagaz). C'est lui qui m'a donné la fibre de la formation et le travail pendant 3 ans à ses côtés, m'a aiguillé dans cette voie. Sans oublier les entraîneurs passés par Metz que sont les Roussel, Rac ou Mayonnade. Une très belle expérience pour moi.


Avez-vous suivi les matchs de l'Euro masculin ? Ce genre de compétitions doit être intéressante pour suivre les jeunes joueurs en devenir ?


Oui, j'ai suivi les rencontres et notamment celles de l'équipe de France. Bien entendu, j'ai été touché par l'élimination des Bleus, mais il reste ce match contre la Bosnie qu'il reste à disputer et préparer le prochain TQO. Après cet Euro, il sera temps de faire un point et travailler pour renconstruire. Après le niveau global se resserre de plus en plus sur l'échiquer mondial et notamment européen avec des nations qui montent en puissance comme la Suisse, le Portugal ou même les Pays-Bas. Quant-on voit que la Hongrie accroche le Danemark qui a été proche de perdre, il apparaît clairement que les cartes se redistribuent avec des nations qui pointent le bout du nez.


En France, on a des problèmes de riche. Au niveau de notre équipe A, il y a de la densité sur chaque poste et la nouvelle génération (U21) monte en puissance avec des jeunes qui évoluent en Lidl Starligue. Cette expérience en club est révélatrice et prouve que la génération qui arrive est de qualité et qu'il faudra s'appuyer sur elle pour les années qui arrivent. D'ailleurs, il serait intéressant pour les différents centres de formation d'intégrer des joueurs étrangers comme par exemple Montpellier qui le fait avec notamment des joueurs italiens ou encore un arrière géorgien. Cela peut apporter une réelle plus value pour nos CF et donner à ces joueurs un nouveau savoir faire.


Une dernière chose à ajouter ?


Nous avons un projet à Nancy de créer d'ici deux ans un centre de formation. Les dirigeants anticipent cela en interne afin de proposer de nouvelles exigences et un projet sportif de haut niveau.


Un grand merci à Youcef pour nous avoir consacré de son temps et à qui nous souhaitons une bonne seconde partie de saison !

La team handballtransfert



Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités