Interview de Lou Riat (USAC) "Continuer à m'épanouir dans les buts !"

Partons à la découverte d'une jeune espoir de l'Entente entre US Altkirch et AS Coteaux Handball (USAC) avec un gros plan sur la gardienne Lou Riat. Une progression ascendante pour Lou qui au départ n'était pas très "emballé par le handball", mais qui depuis est devenu une vraie drogue pour elle ! Comme quoi... Portrait.

Bonjour Lou, tout d'abord une petite présentation pour nos lectrices / lecteurs ?

Je m'appelle Lou et j'ai 14 ans. Je rentre en 3ème au collège d'Altkirch en section sportive. J'ai également 2 grands frères et une grande soeur.

Peux-tu nous dire qui t'a donné envie de pratiquer le handball ?

C'est mon père qui m'a donné envie de faire du handball, en sachant que je n'aimais pas trop ce sport avant. J'ai vite changé d'avis ! Mon père était gardien et souvent il voulait que je vienne le voir et c'est en le regardant jouer faire des arrêts en grand écart ou mettre sa jambe au niveau de sa tête que je me suis dis que je voulais faire comme lui.


Depuis quand pratiques-tu ce sport ? T'es-tu déjà essayé à d'autres sports avant de choisir le handball ?

J'ai commencé le handball, il y a 2 ans au club d'Altkirch et j'ai tout de suite voulu être dans les buts. J'ai également pratiqué la danse moderne pendant 3 ans.

Ce poste n'est pas qu'un poste de garçon

Parles nous de ce poste de gardien de but, que représente t-il pour toi ?

Dès le début j'ai dis à mes parents que je voulais être gardienne comme mon père. Ma mère (ex handballeuse également) m'a dit que j'etais un peu folle car ce poste demande beaucoup de concentration et surtout ne pas avoir peur du ballon car parfois on peut se faire mal ou prendre des ballons dans le visage.  Je veux également montrer que ce poste n'est pas qu'un poste de garçon et que les filles sont aussi capable de s'épanouir à ce poste. Je prends beaucoup de plaisir. Je travaille ma souplesse, mes attitudes car un gardien ne travail pas de la même façon qu'une joueuse. C'est un sport collectif, mais il ne faut pas oublier que le gardien est la dernière porte. Je veux continuer à m'épanouir dans les buts.

Une saison passée écourtée, mais comment la juges-tu avec du recul ?

C'est dommage que nous avons arrêté plus tôt cette saison, car j'ai eu la chance d'être convoqué par Robert Pallaro (coach SF / N1) pour jouer au niveau -15 Régional avec l'équipe des Coteaux dont nous avons fait une Entente, car Altkirch joue en départemental. Mon plaisir à été d'être aussi convoqué  pour le comité 68 et dont j'ai fait les intercomités à Haguenau, une belle expérience. La saison s'est arrêtée brutalement, mais c'était pour notre sécurité. C'est aussi compliqué de reprendre avec presque 5 mois sans entraînement, surtout qu'avant d'arrêter la saison j'ai fait un stage LB Performance à Albertville et qu'en juin je devais partir en Croatie pour un stage spécifique gardien. Le covid a tout stoppé, mais nous sommes en bonne santé et c'est l'essentiel !

Un petit mot sur la crise sanitaire actuelle ?

Nous avons repris l'entraînement le 10 août et nous devons respecter les gestes barrières. En salle, nous portons le masque et faisons très attention en ce désinfectant. 

Comment as-tu vécue la dernière période de confinement à titre personnel et sportif ?

J'étais un peu déprimé de ne pas pouvoir voir mes amis parce que j'adore sortir. Pendant tout le confinement, je ne suis pas sortie une seule fois à part dans notre jardin pour m'entraîner car mes parents m'ont acheté un but de hand pour que je continue de travailler. Le plus dur était de ne pas voir ma grand mère autant que je le voulait. Elle m'a beaucoup manquée... Au niveau sportif, j'ai essayé de faire quelques exercices pour garder la condition c'est important.

Cette saison quels sont les objectifs sportifs et personnels avec ton équipe ?

Mon objectif personnel est de me faire repérer pour pouvoir intégrer un pôle car cette année je me suis inscrite pour passer les tests, mais tout à été annulé. Donc je vais travailler encore plus , pour continuer à progresser, en plus cette saison j'aurais un entraînement spécifique gardien. Cette saison, j'ai eu la chance d'être prise dans l'équipe U17 FRANCE avec un objectif d'atteindre les poules haute du championnat, et nous allons tout faire pour y arriver déjà pour nous et surtout rendre fier notre entraineur Franck RUHLMANN et nos familles.

Comment se passe actuellement la préparation ?

Ma mère a crée un groupe WhatsApp et pendant tout l'été nous avons eu notre préparateur sportif Marc Simon qui nous envoyait les choses à faire. Du coup, pour celles qui on travaillé la reprise à été simple. Certains jours plus compliqué à cause de la chaleur.

Un regard sur l'équipe de France féminine et que cela représente pour toi ?

Je suis complètement fan de l'équipe de France féminine de Handball, mais je suis surtout fan de Cléopâtre Darleux. Mes parents avaient acheté des billets pour France - Croatie,  mais avec le covid la compétition à été annulée. Pour mon anniversaire, j'ai eu la chance grâce toujours à Robert Palaro de recevoir une photo dédicacée avec un gentil mot. Mon rêve serait bien évidement de la rencontrer et qu'elle me donne des conseils. J'espère que je finirais comme elle, être une joueuse professionnelle. Elle est mon exemple de réussite et mes parents me soutiennent énormement.

Cette saison as-tu des objectifs au niveau études ou autres ?

Pour mes études, je souhaite déjà avoir mon brevet et pouvoir faire le métier que je veux et pour l'année prochaine faire des tests pour les pôles et plus tard être joueuse professionnelle. C'est mon plus gros objectif ! Un centre de formation me permettrait vraiment de progresser pour atteindre mes objectifs. Si je ne suis pas prise, je continuerais à travailler. Certains grands joueurs / joueuses n'ont pas fait de pôle et sont malgré tout devenus professionnels. En octobre, je pas part en stage LB Performance de nouveau sur le site d'Albertville encadré par Davor BRKLJACIC une personne que j'apprécie vraiment beaucoup.

Enfin un dernier mot pour conclure cette interview ?

Pour finir, j'encourage toutes les personnes qui pratiquent le handball ou même d'autres sports à viser leurs objectifs, mais pour cela il faut travailler et c'est en travaillant et en ne lâchant rien que l'on peut toucher les étoiles !


Un grand merci à Lou pour avoir répondu à nos questions avec sincérité et bonne humeur et nous lui souhaitons une très bonne saison, de se faire plaisir et de réaliser ses rêves ! ps : Merci également à sa maman Cathy pour les photos. A très vite sur les parquets.


L'équipe Handballtransfert
Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités