Golden League 2020 (M) | Quelques réglages à effectuer pour la France avant l’Euro

Dernier match de préparation de l’Euro qui commence la semaine prochaine, l’Equipe de France recevait le champion du monde en titre, le Danemark, pour clôturer cette Golden League version 2020. Malgré un bon début de match de nos Bleus, les Danois ont su vite imposer leur rythme en ne laissant aucun répit aux hommes de Dinart, et repartir avec la victoire avec un Damgaard qui fini MVP de la compétition (31-30).


crédit photo : FFHandball / S.Pillaud


C’est devant près de 15000 personnes que les Bleus affrontaient les Danois toujours redoutables et qui seront un sérieux candidat au titre de champion d’Europe. La France rentre bien dans cette partie avec deux belles finitions de Mem (7/9) et du capitaine Cédric Sorhaindo. Mais Damgaard Nielsen (11/14 au tir) lance la révolte des siens et les Scandinaves recollent aux basques de leur hôte.


Premier tournant dans cette partie à partir de la 19ème, avec des Danois qui pressent les Français et qui vont prendre pour la première fois, la tête de cette partie, grâce à Damgaard en feu. À partir de ce moment, les coéquipiers de Mikkel Hansen (6/9) profitent des maladresses des Bleus, afin de creuser encore plus l’écart. C’est sur ce score de 17 à 14 en faveur des équipiers d’Hansen que les deux équipes se quittent pour la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les hommes de Didier Dinart doivent courir après le score et mettre plus d’intensité dans leur jeu, pour espérer mettre en difficulté l’artillerie danoise. La France peut compter sur la jeunesse pour la mettre dans le bon wagon avec des buts signés Elohim Prandi et Dika Mem. Ce dernier permet aux siens de recoller au score ! Une égalisation également permise par l’excellente entrée de Wesley Pardin, qui permet aux siens de souffler un peu. Malgré l’égalisation à la 47ème minute, les Français retombent dans leur travers et laissent encore les Scandinaves reprendre le dessus. Il faudra encore compter sur un Damgaard en feu, qui n’arrête plus d’enchaîner les buts.

Aidés par un Hansen, qui ne rate pratiquement aucun penalty, les Danois confortent leur avance. Mais comme depuis le début de ce choc, les Bleus parviennent à revenir à hauteur de leur adversaire du soir, mené par un Dika Mem, qui a su tenir son rôle avec brio. À 10 minutes de la fin, les deux équipes sont au coude à coude, mais comme depuis l’entame la bande de Dinart se met en danger et doit encore courir au score. Cela a été fatale pour eux avec une courte défaite (30-31). Malgré une domination scandinave, la France peut s’en vouloir de s’être mis en danger toute seule et de pas avoir profité des occasions que les équipiers de Nikola Karabatic s’étaient procurées.

crédit photo : FFHandball / S.Pillaud


La feuille du match :


FRANCE - DANEMARK : 30:31 (14:17) Arbitres : K. Gasmi, R. Gasmi (FRA) AccorHotels Arena, Paris, 14822 spectateurs

France : Gérard (1 arrêt / 17 tirs dont 0/2 pén), Genty, Pardin (6 arrêts / 20 tirs dont 0/1 pén); Rémili (2/5 dont 0/1 pén), Lagarde (1/1), Prandi (5/9), Richardson (2/5 dont 1/1 pén), Mem (7/9), Tournat (1/1), N. Karabatic (4/7), Grébille, Abalo (1/2), Sorhaindo (1/1), Guigou (3/3), Fabregas (0/1), Claire, Dipanda (2/3), Porte (1/1) - Exclusions : Tournat (13’), Dipanda (17’), Fabregas (36’)

Danemark : N. Landin (7 arrêts / 23 tirs dont 0/2 pén), Green (5 arrêts / 19 tirs dont 1/2 pén); Kirkelokke (1/3), Bramming (3/3), Zachariassen, Saugstrup (3/4), Lindberg (1/2), R. Toft Hansen (1/1), Mollgaard, Mensah (0/1), M. Hansen (6/9 dont 3/4 pén), Olsen (1/3), J. Hansen (2/2), Damgaard Nielsen (11/14), Andersson, Oris Nielsen (0/1), Holm (2/2) - Exclusions : Andersson (2’, 37’), Saugstrup (19’)


Retrouvez ci-dessous, les réactions de Ludovic Fabregas à notre micro et du sélectionneur national Didier Dinart

A Paris, Laila El Guif

Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités