Final 4 2020 | LdC (M) : Barcelone et Kiel pour chercher le Graal !

Mis à jour : 29 déc. 2020

Un Final 4 qui se jouait dans une salle vide (Covid oblige) et malgré une atmosphère particulière pour ne pas dire triste, le FC Barcelone et le THW Kiel se donnent rendez-vous ce mardi pour la grande finale ! Paris et Veszprem les deux déçus des demi-finales vont tenter de se consoler avec la petite finale.

© Uros Hocevar / kolektiff


Bon, il y a la déception de voir le PSG rater une fois de plus sa place en finale et aussi les soucis rencontrés par l'équipe de la capitale avant le match. Absence de Nikola Karabatic que l'on savait déjà, mais aussi de Steins et Toft Hansen positifs au Covid à quelques heures du match face au FC Barcelone. "Ce n'est pas une excuse, Barcelone a été meilleur que nous", voilà en gros les propos de Dylan Nahi meilleur buteur côté Paris avec 9/10 au tir, lors de la conférence de presse d'après match. Même avec 2 buts d'avance, les Parisiens n'ont jamais été en mesure de contester leur adversaire emmené par sa pléiade de stars : Cindric, Palmarsson, Mem, Fabregas et consort... De plus, le portier danois Kevin Möller a été dans une forme royale en lieu et place de Perez de Vargas en difficulté ce soir. Bref, les Catalans étaient injouables et malgré une réaction en revenant 3 longueurs (24-27), Paris n'a pas pu contester la supériorité des Barcelonais qui rendent une belle copie pour se hisser "logiquement" dirons-nous en finale (37-32, 18-14).


Ce Barcelone là est clairement armé comme personne et sera le favori demain, mais achtung (attention en allemand) au THW Kiel ! Alors les Zébras sont passés par les prolongations, mais la bande à Filip Jicha a montré un coeur et une énorme volonté pour éliminer de son chemin le Veszprem de Kentin Mahé (36-35 ap, 18-13). Un show au niveau suspense proposé et hélas, un duo d'arbitres à la rue totale... Des gardiens (Landin /Corrales) qui assurent, un +7 en première mi-temps en faveur des Kielers, puis le retour Magyar et un +3 pour Veszprem ! Et oui, cardiaque s'abstenir et enfin des prolongations à 29 partout. Kiel n'a pas craqué devant une équipe qui ne lui avait pas forcément réussie à ce stade de la compétition. Finalement, au terme d'un gros combat de chaque instant, un carton rouge, un coup franc direct de Nenadic reçu en pleine face par un joueur du THW, la délivrance pour les hommes de Jicha et la déception pour ceux de Davis.

© Uros Hocevar / kolektiff


Il y eu de belles choses ce lundi soir ! Le suspense entre Kiel et Veszprem, la démonstration du Barça avec un Aron Palmarsson de gala et la grande forme du duo Thomas Villechaize / François-Xavier Houlet aux commentaires des deux rencontres. Une petite dédicace pour nos collègues de BeIN qui n'ont pas faibli pendant cette soirée et merci à eux. On se retrouve donc ce mardi à partir de 18h avec la petite finale entre Paris et Veszprem puis 20h30 pour la grande finale et l'apothéose qui devrait tenir ses promesses, enfin souhaitons le pour le spectacle !


Pour celles et ceux qui auraient manqué ces deux demi-finales, une petite séance de rattrapage avec les résumés en image ci-dessous.