Eurotournoi 2022 | A Sélestat, la finale sera 100%....française !

Enfin le grand retour du traditionnel Eurotournoi après une longue absence liée à la pandémie. Seulement, si ce tournoi s'est bien déroulé en terre alsacienne, c'est du côté du CSI de Sélestat et avec une formule à 4 équipes que le public français a pu assister à ce tournoi amical, mais de prestige. La finale de ce dimanche verra s'opposer les deux clubs tricolores présents et d'ailleurs Paris et Nantes vont se retrouver dans quelques jours, du côté de Poitiers pour le trophée des champions 2022. Retour sur les matchs de ce samedi.

crédit photo et droits réservés : Luca Jordhery


Le public connaisseur présent ce samedi au centre sportif de Sélestat s'est retrouvé pour assister à l'Eurotournoi qui faisait son grand come-back après deux éditions annulées suite à la situation sanitaire. Exit provisoirement le Rhénus de Strasbourg pour cause de travaux et direction le voisin Sélestat pour voir Paris et Nantes se qualifier pour la grande finale de cette édition 2022. L'occasion de découvrir les nouveaux effectifs du champion de France et de son dauphin, sans oublier les formations du FC Porto et du MT Melsungen. Une autre chose sautait aux yeux, des absents côté parisiens et nantais avec des incertitudes concernant la présence dans quelques jours lors de la reprise du championnat de plusieurs cadres. On pense notamment à Luka Karabatic et la recrue Yoann Gibelin côté PSG et de Théo Monar et du gardien Viktor Hallgrimsson côté Nantes.

crédit photo et droits réservés : Luca Jordhery


Au niveau des rencontres du jour, on sait également que le trophée 2022 restera la propriété des clubs français après le succès de Montpellier lors de l'édition 2019. La première opposition du jour tourne à l'avantage des Parisiens qui l'emportent devant le FC Porto (31-28). Les joueurs de la capitale répondent aux attentes et les petits nouveaux sont eux aussi au diapason dans le succès du champion de France face aux Lusitaniens. Les accélérations des hommes de Raul Gonzalez vont avoir raison des Portugais qui se sont pourtant battus avec leurs armes pour recoller dans cette partie.


Puis au tour du HBC Nantes d'en faire de même en dominant les Allemands de Melsungen (34-31). Le H s'est montré rassurant sur le fond et la forme dans le jeu de transition et la montée de balle, malgré les absences. Le résultat fut concluant au terme des 30 premières minutes (+7) et en seconde période (+10). Le dernier quart d'heure voit Nantes perdre une partie de son matelas et suite notamment au changement défensif germanique, mais sans grande conséquence sur le rendu final.


Ultime rendez-vous ce dimanche en terre sélestadienne avec les deux finales du jour et un premier trophée à chercher pour 2022/2023 pour Paris et Nantes. La finale se jouera à partir de 17h et 15h pour la petite finale.


Sébastien