European League (M) 2021/2022 | Toulouse en force, Nîmes et Nantes assurent, Aix trébuche

Le grand retour de la coupe d'Europe et nos clubs français étaient sur le pont ce mardi soir. Quel est le bilan de cette soirée européenne ? Alors on peut déjà vous annoncer que Nîmes et Nantes seront bien de la partie en 8ème de finale de l'épreuve. Les voyants restent au vert pour Toulouse brillant vainqueur de Berlin invaincu à ce jour. Enfin, le Pays d'Aix battu une nouvelle fois sait que son aventure européenne se terminera au sortir de cette phase de groupes. Retour sur les rencontres du mardi soir.


Toulouse sort les griffes devant Berlin

L'exploit au bout de l'heure de jeu pour le Fenix qui accroche à son tableau de chasse le Füchse Berlin solide leader du groupe et invaincu à ce stade (28-27). Malgré un début de rencontre délicat (-3) et des échecs sur le portier Milosavljev et les buts de Jacob Holm (7 buts) en seconde, les hommes de la ville rose tiennent bon. Sous le sillage de Feutchmann (7) et du portier belge Lettens, Toulouse s'offre un bon pécule (+5) et tient bon avec le but de la délivrance signé Abdi (+1 au final). Il reste encore 3 matchs négocier avant les 8èmes, mais sauf énorme concours de circonstances, les Toulousains en seront !


Nantes et Nîmes valident leur billet

Commençons par nous rendre en Loire Atlantique avec le HBC Nantes qui arrive à ses fins pour la réception des finlandais de Cocks (36-25). Un collectif assez atypique côté visiteur avec pas mal de joueurs des Balkans, et de l'est qui tiennent tout d'abord tête au H avant la prise de pouvoir ligérienne (17-12 au repos). Mickaël Robin (14 arrêts) se montre attentif tout comme sa défense et l'attaque nantaise se charge du reste avec en chef de file Rivera ou Ovnicek (5 buts chacun). Une victoire sans grande surprise pour Nantes (+11) et une qualification en poche.

On se dirige dans le Gard et dans son Parnasse, l'USAM Nîmes au terme d'un match plus serré que prévu assure l'essentiel devant Pelister (25-23). Les Macédoniens ne vont pas lâcher l'affaire aussi facilement dans ce match au sommet du groupe, la Green Team s'emploie pour prendre le meilleur sur un adversaire accrocheur. Les 10 buts de Sanad ne sont pas étranger au succès gardois dans un match accroché, mais qui confirme la place de leader des hommes de Franck Maurice. La porte des 8èmes s'ouvre également pour les partenaires de Rémi Desbonnet.

Aix n'y arrive toujours pas

Cette saison, le parcours du Pays d'Aix en coupe d'Europe n'est pas une promenade de santé. Les Aixois doivent à nouveau déposer les armes en Croatie après une défaite contre Nacise (29-33). Mis à part au moment du coup d'envoi, Nicolas Claire et ses camarades subissent, butent sur le portier croate et comptent déjà un retard de 5 longueurs au moment de rejoindre leur vestiaire (12-17). La seconde période n'apporte pas plus d'enseignements avec pourtant un Pardin qui essaie de stopper les artilleurs slaves ou encore les gauchers aixois (Loesch / Brasseuleur) qui s'affairent. Rien n'y fait hélas et Nasice avec le puissant Jaganjac ou Fahrudin Melic (ex Paris, Chambéry, Saint-Raphaël) concluent la rencontre pour leur formation (+4). L'objectif côté PAUC sera donc de finir le mieux possible cette phase et se concentrer pleinement sur le championnat.

Sébastien pour Handballtransfert