European League (M) 2021/2022 | Nouveau bilan mitigé pour nos français

Nouvelle journée consacrée à la coupe d'Europe masculine et Toulouse reste sur sa belle dynamique, Nantes doit se contenter du nul et défaite pour Nîmes et le Pays d'Aix. Un bilan mitigé pour nos clubs français au cours de cette soirée.


Et direction les 8èmes pour Toulouse

Malgré le bel exploit de la semaine passée devant Berlin, la prudence restait de mise pour le Fenix Toulouse au moment de se rendre en Suisse pour y retrouver Pfadi Winterthur. Les hommes de la ville rose ne se manquent pas et décrochent une victoire qui leur ouvre définitivement la porte des 8èmes de finale ! Un succès de 3 buts (30-27) en terre helvète qui suffit au bonheur des équipiers d'Edouard Kempf.

Nantes manque la victoire à cause... d'Elisson

Alors oui, il y avait de la revanche dans l'air pour Nantes après avoir été battu à domicile par cette équipe de Lemgo et le nul décroche pour le retour en Allemagne, n'est pas une si mauvaise affaire en soit (37-37). Seulement au vue de cette rencontre, il y avait de la place pour ramener une victoire dans le valises du H ! Une avance de 3 buts à la mi-temps et encore 4 en faveur des Ligériens au moment d'attaquer le money-time. Le facteur X côté Lemgo se nomme Elisson et le futur joueur de Veszprem signe un incroyable 15/15 au tir qui laisse un gout amer dans la bouche nantaise au sortir de ce score de parité. Dommage...

Nîmes et Aix déposent les armes

Délocalisé du côté de Saint-Raphaël, le Pays d'Aix qui n'a plus rien à jouer dans son groupe recevait du lourd avec les Gladiators de Magdeburg. Il n'y eu aucun miracle pour les Provençaux battus sans retenu par les Allemands (28-39). Une belle et solide prestation de la part du SCM !


Soirée également compliquée pour l'USAM Nîmes pour son voyage en Grèce. Nouvelle défaite de la Green Team après celle concédée au Parnasse face à l'AEK Athènes (30-34). Malgré un effectif restreint, les Gardois soutiennent la comparaison dans un premier temps avant de subir la fougue adverse. Le miracle ne va pas se produire et c'est une seconde défaite pour Nîmes qui conserve le leadership de son groupe, mais se trouve désormais sous la menace de ses poursuivants.


Sébastien pour Handballtransfert