Europe (M) 2020/2021 | Paris passe la seconde à Porto, Montpellier ne craque pas

Le bilan de nos clubs français engagés en coupe d'Europe est disons le plutôt mitigé. Deux succès pour Montpellier et Paris et de l'autre revers pour Nîmes et Toulouse. Focus sur les derniers résultats et fortunes respectives en European League et Ligue des Champions masculine.

Mi-figue mi-raisin en European League !

Montpellier retrouvait enfin cette coupe d'Europe et ce rendait en Croatie pour en découdre avec Nexe Nasice ou l'on retrouve notammentTomi Vozab du championnat de France (Cernay / Saran / Nîmes). Une victoire sur le fil après un ultime signé Melvyn Richardson (23-22) et qui évite la mauvaise blague après que les Montpelliérains se soient clairement détachés en seconde période (+5). L'essentiel est acquis pour les hommes de Patrice Canayer et c'est déjà un bon point pour ce retour en European League.


Déjà qualifié pour cette Phase de groupes, Nîmes retrouvait son Parnasse (sans public...) et les Suédois de Kristianstad comme entrée en matière. Une défaite d'un but de la Green Team qui n'a pas été capable malheureusement de profiter de ses occasions pour tuer la partie... Un Rémi Desbonnet (17 arrêts) présent et le duo Rebichon / Sanad ou Guigou à la mène, les Gardois gâchent la balle d'égalisation sur un Gustaf Banke décisif (24-25). Force est de reconnaître que cette équipe suédoise sous la direction d'un certain Ljubomir Vranjes dispose de belles armes avec outre son gardien, une base arrière décisive et de talent.

Deux premiers résultats positifs (victoire contre le Metalurg et match nul à Léon) pour le Fenix Toulouse qui rendait visite aux autrichiens de Fivers du côté de Vienne. Premier revers des toulousains qui s'inclinent sur le score de 32 à 37 après avoir pourtant bien tenu en première mi-temps (14-14) et recollé en seconde (-2). Hélas les errances défensives des hommes de Gardent se paient rapidement et Fivers par Wagner et Martinovic porte l'estocade finale dans une rencontre offensive à souhait.

Paris l'attendait et retrouve son mordant à Porto

Une période d'inactivité européenne pour Paris qui pour son retour dans Ligue des Champions masculine se rendait à Porto, méfiant mais déterminé pour signer une victoire qui pouvait bien relancer la machine. Une seconde victoire que l'on attendait dans les rangs parisiens et enfin ce voyage au Portugal se conclut par de précieux points pour l'équipe de la capitale (34-31 SF). Quelques absents à déplorer (Karabatic bien entendu, mais aussi Morros et Syprzak) et un FC Porto qui va mener la danse en première mi-temps. Alfredo Quintana qui fait bonne garde sur sa ligne et surtout un PSG sur courant vraiment alternatif et qui offre bon nombre de cartouches aux Lusitaniens qui virent logiquement en tête (16-12 MT). Heureusement les choses rentrent dans l'ordre par la suite avec Vincent Gérard décisif (11 arrêts) et Mikkel Hansen (9/11 au tir) au four et au moulin. Le Danois se régale au shoot et à la passe pour distribuer des caviars que ne manquent pas Luka Karabatic (6 buts) ou ses ailiers Kounkoud et Nahi. Paris reprend la main dans la seconde partie du match et gère son avance jusqu'au buzzer pour signer cette victoire qui ne souffre d'aucune discussion (+3).

ps : Quelques nouvelles de nos français de l'étranger et notamment de Romain Lagarde avec son équipe de Rhein-Neckar Löwen. L'international tricolore auteur de 10 buts avec les lions contribue au succès des siens au Danemark dans la salle de Gudme (37-32). Suite aux nombreux reports, ce fut le premier match pour Lagarde et Rhein-Neckar dans cette European League.


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités