Euro masculin 2022 (U20) | Malgré le contexte, c'est bon pour le moral !

Une victoire et avec l'écart pour les Bleus devant une Serbie qui avait fait le nécessaire la veille pour se hisser dans le dernier carré (38-28). Les cadres des Balkans ont bien entendu été préservés en vue de la suite, mais dans le camp tricolore le sélectionneur national en a également profité pour donner du temps de jeu à toutes ses ouailles. Dans ces conditions, le succès tricolore n'a peut être pas la même saveur, pourtant la France a su faire correctement le job et avec l'aide de chacun.

crédit photo : Federacao de Andebol de Portugal


Une rencontre sans enjeu comptable avec l'envie de bien finir ce tour principal et engranger de la confiance en vue des matchs de classement à venir. L'équipe de France s'impose largement devant la Serbie (+10) et disputera ses 2 dernières rencontres avant de quitter le Portugal. Au menu des hommes de Yohann Delattre, une première confrontation prévue ce vendredi (21H sur la chaîne l'équipe) face au Danemark. Puis suivant le résultat de ce match, ce sera soit face au la Hongrie ou à l'Allemagne.


Pour l'opposition du jour à la Serbie, la France prend rapidement les devants et mène la danse (3-3, 10-8, 16-12). De belles choses proposées par les Bleus, d'autres moins abouties, mais une belle marge au sortir des 30 premières minutes (18-13). Alors oui, c'est certain que sans ses "stars" les Serbes manquent de percussion et laissent par moment beaucoup de liberté aux artilleurs tricolores (17-25). De l'autre côté, on peut noter la quasi absence du gaucher Hugo Pimenta qui a pu souffler sur ce match, tout comme celle de l'arrière Peleka (rouge la veille). Il y eu peu de rotations pendant un bon moment, enfin moins qu'à l'accoutumé avant de voir Delattre ouvrir son banc. Quelques petits moments de flottement et des Serbes qui trouvent les ouvertures, sans grande conséquence (22-29). La France retrouve le chemin du but avec de petits gestes sympathiques dans la finition avec les Fadhuile, Vincent, Chevalier et autre Joblon. On ajoute les arrêts de Kalim Zahaf avant de céder sa place à son collègue Léon Villain et ce +10 qui vient conclure la partie (38-28). C'est bon pour le moral en tout cas, même si certains pourraient vous dire que les dés étaient pipés.

L'Espagne et la Suède prennent leur ticket pour les demi-finales !

Il restait encore deux places à prendre pour compléter le plateau du dernier carré de cet Euro. Le Portugal et la Serbie ont fait le travail la veille et l'Espagne ainsi que la Suède complètent le tableau. Victoire décisive pour les Ibères qui gèrent leur affaire face au Danemark (40-34). Une défaite sans aucune conséquence pour le Portugal déjà qualifié et qui a également préservé ses cadres. Le pays hôte s'incline de 3 buts devant la Hongrie (30-33). Le choc entre l'Allemagne et la Suède revient aux Vikings qui se sont montrés patients pendant les 3/4 du match avant de dominer leur affaire dans le dernier quart d'heure (29-25).


Les résultats de la seconde journée :


Groupe 1 :

Danemark

Espagne

34-40

Hongrie

Portugal

33-30


Groupe 2 :

Serbie

France

28-38

Allemagne

Suède

25-29


Le programme des demi-finales :

Serbie

Espagne

Vendredi 15/07

Portugal

Suède

Vendredi 15/07


Sébastien