Euro masculin 2022 (U20) | La France bute sur l'Allemagne et dit adieu aux demi-finales

C'est officiel, la route des demi-finales est hors d'atteinte pour l'équipe de France battue par une Allemagne elle aussi dans l'obligation de l'emporter (27-32). Une première période d'assez bonne facture pour les Bleus, puis une baisse de régime avant de retrouver quelques couleurs. Les efforts des hommes de Yohann Delattre s'avèrent hélas insuffisant et la Mannschaft n'a plus lâché les commandes d'un succès qui la laisse en course pour le dernier carré. Il reste encore une rencontre à négocier contre la Serbie puis les tricolores vont en finir par les matchs de classement pour finir au mieux cet Euro.

crédit photo : Federacao de Andebol de Portugal


Retrouvailles franco-allemande après l'Airport Trophy de Kloten, mais cette fois en compétition officielle. Hélas, comme un air de déjà vu avec la défaite des Bleus qui ont pourtant regardé la Mannschaft les yeux dans les yeux avant de céder dans le dernier quart d'heure (27-32). La route s'arrête donc à ce stade pour la France qui va devoir conclure ce tour principal par une nouvelle grosse opposition contre la surprenante Serbie avant d'en finir par les matchs de classement.


De la déception c'est certain et aussi de belles choses vues sur cette rencontre de la part des jeunes tricolores. La copie rendue au terme des 30 premières minutes n'était pas la plus parfaite en soi, cependant la France était en tête au repos (13-12). Le portier parisien Léo Villain avait confirmé le gros potentiel que certains voient en lui, tout comme le gaucher Hugo Pimenta pour une belle entrée en matière (+3). La réaction germanique arrive pour les hommes d'Heuberger qui reviennent en jeu (9-9). Les Bleus prennent des initiatives, mais manquent parfois de discernement dans le dernier geste et sans cela, l'écart d'un but aurait pu être tout autre.


Le vent semblait tourner dans le sens des Allemands et cela se confirme dès le retour sur le parquet (17-14 puis 21-17). Le jeu germanique faisait mouche avec bien plus de concentration au niveau du tir et la mise à profit des errances tricolores. Le temps mort français va remettre les esprits en place et le duo Pimenta / Vincent ramène les Bleus en course (-2). Certes, l'Allemagne virait à nouveau en tête (+3), mais le festival de ce cher Pimenta suffisait pour que le coach germanique ne demande à son tour le temps mort. La France va manquer de constance dans le sprint final avec outre ses échecs répétés sur la défense adverse, la sortie définitive de Peleka (rouge direct) et une fin de partie sous la maîtrise de la Mannschaft (28-25 puis 32-27). Le doux rêve est passé et les équipiers de Guéric Vincent vont jouer sans pression la suite et fin de cet Euro, mais non sans tout donner pour finir au meilleur rang possible !


L'Espagne en ballottage, Portugal et Serbie au top

crédit photo : Federacao de Andebol de Portugal


Battue par le Portugal, l'Espagne abordait ce tour principal avec la mission de remporter ces 2 oppositions pour prétendre aux demi-finales. Les jeunes ibères remplissent la première partie du contrat devant la Hongrie (32-30). Largement en tête dans cette rencontre (19-13 MT), la Roja se fait peur avec le retour des Magyars dans le second acte (-2), mais fort heureusement sans conséquence.


Un capital de 2 points au moment d'attaquer les choses sérieuses pour le Portugal qui ne doute toujours pas dans son Euro et confirme ses prétentions en dominant le Danemark avec notamment 10 buts pour un certain Francisco Da Costa l'une des pépites lusitaniennes (26-20). Une victoire qui permet donc au pays hôte de la compétition de se hisser d'ores et déjà en demi-finale !


Cas de figure identique dans le groupe de la France avec la qualification de la Serbie qui se positionne comme un sérieux outsider à une éventuelle médaille. Déjà vainqueur de l'Allemagne au tour précédent, les Serbes récidivent contre la Suède qui semblait facile depuis le début de la compétition (32-27). Les Suédois doivent donc chercher les points contre l'Allemagne et le vainqueur de ce choc compostera ton billet simple pour le dernier carré. Complètement baladée par la Serbie (2-13), les Vikings reviennent heureusement dans la course au fur et à mesure (12-15), mais vont courir en vain derrière le score. Les Serbes arrivent à leurs fins et joueront donc sans pression contre l'équipe de France, mais avec l'ambition de finir leaders avant la demi-finale.


Les résultats de la première journée :


Groupe 1 :

Espagne

Hongrie

32-30

Portugal

Danemark

26-20

Groupe 2 :

France

Allemagne

27-32

Suède

Serbie

27-32

Sébastien