Euro 2022 (M) | Quoi de neuf en Europe ?

Ce mois de mars est également dédié aux rattrapages des qualifications pour le prochain Euro masculin. En marge des TQO, les qualifications se poursuivent et on peut noter le large succès du Danemark sur la Macédoine du Nord, la Suède confortablement installée en tête de son groupe ou la belle victoire des Pays-Bas en Pologne. Petit tour d'horizon.

crédit photo : EHF


Dans le groupe 2, la Bosnie-Herzégovine se replace dans la course après sa victoire décrochée devant l'Autriche (27-21, 11-10). L'Allemagne reste en tête devant les Bosniens, mais les Autrichiens restent dans la course avec notamment le match retour du côté de Graz en mai prochain.


On passe au groupe 3 qui voit pour l'heure Russie et Ukraine tenir les premiers rôles. Une bonne sortie du côté des Îles Féroé pour les Ukrainiens qui se sont fait quelques frayeurs, mais chercher l'essentiel (26-25, 16-11). L'autre affiche voyait la République Tchèque et la Russie se neutraliser du côté de Brno (27-27, 16-14).


Une seule rencontre au programme du groupe 4 et qui découle par la victoire de la Lituanie sur Israël (31-28, 11-10). Ce résultat permet aux Baltes de chercher leurs premiers points, même si il sera très difficile de chercher le Portugal et l'Islande qui se partagent le leadership.

Juste avant de se rendre vers Berlin pour le TQO, la Slovénie recevait la Pologne dans l'affiche du groupe 5. Seconde victoire des Slovènes emmenés par Gasper Marguc (8 buts) et Jure Dolenec (5 buts) qui s'imposent de 3 longueurs (32-29, 15-14). Pas le temps de gamberger pour les Polonais qui ont enchaîné par la réception des Pays-Bas. Hélas nouvelle défaite d'une courte tête face aux camarades du parisien Luc Steins auteur d'un 7/8 sur cette rencontre (27-26, 11-11). Au classement, l'écart entre chaque nation reste minime et seule la Turquie ne compte aucun point.


Le Belarus reste en place dans le groupe 6 et prend provisoirement la tête devant la Norvège. Les ex-soviétiques reviennent victorieux de leur voyage en Lettonie (39-37, 20-15). A noter sur cette rencontre les 6 réalisations côté letton du gaucher parisien Dainis Kristopans et côté Belarus, le festival signé Mikita Vailupau auteur de 14 buts sur 16 tentatives.

On peut dire que le Danemark n'a pas trop apprécié sa défaite que certains ont qualifié de surprise en Macédoine du Nord (article précédent). Le résultat parle de lui-même avec ce retour à Aalborg et le succès des champions du monde scandinaves de 16 buts (37-21, 17-10). Cette fois, les hommes de l'entraîneur/joueur Kiril Lazarov (non entré sur le terrain) ne vont pas voir le jour et s'inclinent lourdement. Au niveau de la qualification, le Danemark reste leader devant la Macédoine du Nord et la Suisse qui s'est imposée une seconde fois devant la Finlande (32-30, 18-16).

Le Kosovo la bonne surprise du groupe 8 ? Malgré deux premiers revers, les Kosovars se sont repris et de fort belle manière. Un nul décroché contre la Roumanie (article précédent) et une victoire dans les Carpates pour les équipiers de Jupa (8 buts) qui reviennent dans la course aux deux premières place et passent devant le Monténégro actuel lanterne rouge. La Suède avait juste avant son départ vers Berlin confirmé son leadership en prenant le meilleur sur les Monténégrins qui n'ont cependant pas démérité (27-24, 15-13).


Double confrontation entre les deux pays co-organisateur du prochain Euro dans le cadre de l'EHF Cup. La Hongrie s'impose par deux fois, tout d'abord en Slovaquie (30-15, 17-8) puis lors du retour (36-26, 19-15).

Sébastien RIBSTEIN