Euro 2022 (M) | L'histoire se répète, la Suède prive la France de la finale !

On prend les mêmes et on recommence. L'équipe de France devra se contenter ce dimanche de la petite finale face au Danemark après avoir échoué aux portes de la finale. Une défaite face à une Suède décimée, mais emmené par le duo Gottfridsson / Palicka qui va chercher son ticket pour la grande finale et tenter de mettre fin au règne de l'Espagne.

crédit photo : FFHandball / Icon Sports


Déception et grosse frustration au sortie de cette défaite des Français en demi-finale de cet Euro 2022 ! On serait tenté de parler de bête noire avec cette équipe de Suède qui après la demi-finale du mondial 2021 en Egypte, élimine à nouveau les Bleus au même stade de la compétition (34-33, 17-14).


La grande finale de dimanche verra donc l'Espagne tenante du titre retrouver la Suède pour tenter le 3/3 après les deux derniers titres européens. Un triplé historique pour la Roja ou une 5ème couronne pour les Vikings qui ont remporté 4 fois cette épreuve ?


En amont, la petite finale mettra donc aux prises, les deux finalistes des derniers JO de Tokyo. Français et Danois vont devoir mettre leur immense déception de côté pour mettre un dernier coup de collier et repartir avec une médaille de bronze. Histoire de ne pas partir complètement bredouille de cet Euro si particulier.

crédit photo : EHF


Gottfridsson et Palicka drivent la Suède vers la finale

La France entre pourtant comme il se doit dans cette rencontre (5-1 puis 7-4) et la machine tricolore fait proprement le job. Hélas, la suite ne se passe pas comme prévu avec une avalanche d'occasions manquées, une défense qui recule devant les Suédois et un Andreas Palicka qui sort les ballons et marque à 3 reprises (10-10). Cette demi-finale est totalement relancée et Jim Gottfridsson le bourreau des Français ce vendredi trouve la faille ou distille quelques bons ballons à ses équipiers. Les Bleus reculent et comptent 3 buts de retard à la pause (14-17).


On continue de souffrir en seconde mi-temps (-4) et la défense autour du pauvre Karl Konan laissé à l'abandon ne peut que constater les dégâts. Un sentiment d'impuissance qui apparaît avec des gardiens peu en réussite... La rentrée d'Aymeric Minne (8 buts) apporte enfin du punch et surtout des solutions, sans oublier un Hugo Descat (8) qui ne lâche rien sur son aile. Enfin, la France retrouve un semblant de réalisme et recolle à 2 puis 1 but de retard. Valentin Porte (en photo de tête) doit hélas quitter ses équipiers (disqualification) et pourtant ses camarades se procurent les occasions. Ce cher Palicka (12 arrêts et 3 buts) futur joueur du PSG (n'en déplaise officiellement à certains) va sortir 2 arrêts décisifs dont un dernier sur Ludovic Fabregas alors que le pivot tricolore profitait d'une ultime perte de balle suédoise. Le mal était donc fait (33-34) et la France échoue une fois de plus devant ces mêmes suédois emmenés par un tandem magique Gottfridsson / Palicka qui aura fait pencher la balance !

Sébastien pour Handballtransfert