Euro 2022 (M) | Drame national en Hongrie ! Le tour principal est lancé

Le couperet est tombé et grosse désillusion pour la Hongrie qui devant son public s'incline devant l'Islande et quitte donc son Euro dès le premier tour. Un tremblement de terre que peu de gens auraient prédit, mais qui est désormais réalité. L'Allemagne termine leader de son groupe après son succès sur la Pologne. Première historique pour le parisien Luc Steins et les Pays-Bas qui accèdent au tour principal. Retour sur cette dernière journée du premier tour avant la bataille pour les demi-finales.

crédit photo : EHF


Bon on dira que cela se joue sur à nouveau sur des détails, mais qui coûtent chers à la Hongrie qui met une croix sur une possible médaille sur ses terres. Le week-end annoncé du côté de Budapest le 28 janvier prochain tombe définitivement à l'eau pour les Magyars et leurs supporters après cette défaite devant une séduisante équipe d'Islande (30-31, 17-17, résumé ci-dessous). Le malheur des uns fait le bonheur des autres avec la qualification historique des Pays-Bas pour la première fois de leur histoire pour le tour principal d'une compétition internationale. Déjà assurés de leur qualification, les Hollandais ont tenu à finir proprement ce premier tour et signent un succès face au Portugal (32-31, 17-13). On va donc retrouver les compatriotes de Luc Steins au prochain tour avec zéro point, mais ils seront bien présents !


Une Allemagne amoindrie, mais qualifiée haut la main

Autre groupe concerné ce soir, le D avec la victoire pour l'honneur de la Biélorussie sur l'Autriche histoire de quitter dignement cet Euro (29-26, 16-16). En revanche, choc pour le leadership du groupe, mais qui au final tourne court en faveur de l'Allemagne qui comme le Danemark, l'Espagne ou la France sort de ce premier tour de manière impeccable avec le sans faute. Pourtant, on peut dire que la Mannschaft n'était pas au mieux avec un nombre d'absents long comme bras et des cadres par dessus le marché (Kai Häfner, Timo Kastening, Lukas Mertens, Luca Witzke et Andreas Wolff, sans oublier les autres...). De plus, un seul gardien aligné ce soir (du jamais vu à ce niveau si ma mémoire ne me joue pas des tours) avec l'expérimenté Johannes Bitter. Cela ne va pas empêcher les remplaçants allemands et de fort belle manière de prendre le meilleur sur une Pologne dépassée en seconde mi-temps (30-23, 15-12). Si l'Allemagne récupère à temps ses cadres et sa jeune garde talentueuse alors attention aux hommes de Gislason qui pourraient bien se voir déjà médaillables ! Certes, le chemin est encore long.


Direction le tour principal !

crédit photo : EHF


La composition du tour principal (20 au 26 janvier) avec les 2 premières nations de chaque groupe qui accèdent aux demi-finales du 28 janvier du côté de Budapest.


Groupe 1 (Budapest) :

  1. France (2 points)

  2. Danemark (2 pts)

  3. Islande (2 pts)

  4. Pays-Bas (0 pt)

  5. Croatie (0 pt)

  6. Monténégro (0 pt)

Groupe 2 (Bratislava) :

  1. Espagne (2 points)

  2. Russie (2 points)

  3. Allemagne (2 points)

  4. Pologne (0 pt)

  5. Norvège (0 pt)

  6. Suède (0 pt)

Sébastien pour Handballtransfert