Euro 2022 (F) | La carte de l'Europe redistribuée

La guerre en Ukraine, ainsi que les exclusions de la Russie et du Belarus de toutes compétitions internationales redistribuent les cartes et notamment pour ces qualifications européennes. Alors quelle est la situation au sortir de cette semaine internationale ? Certains pays sont d'ores et déjà qualifiés pour le prochain Euro féminin. Petit point.

crédit photo : EHF

La France en sera

Un parcours sans faute et une double opposition en faveur des Bleues qui composent d'ores et déjà leur présence à l'Euro. Vainqueur de 2 buts (article précédent) en Croatie, l'équipe de France remporte la seconde manche cette fois du côté de Toulouse face aux Slaves (27-19, résumé ci-dessous). Dans leur groupe, les tricolores sont donc qualifiées et il reste à savoir qui de la Croatie ou de la République Tchèque sera également du voyage, sachant que l'on voit mal (hélas), l'Ukraine revenir dans ces qualifications au vue de la situation actuelle.


Et sur les autres terrains ?

crédit photo : EHF


Exit donc la Russie (groupe 1) et la Biélorussie (groupe 3) et du coup, cet Euro 2022 pourrait être celui des grandes premières pour plusieurs nations ! En effet, on peut parler de la qualification historique de la Suisse après sa victoire sur la Lituanie. Dans le groupe 2, les Helvètes sont enfin dans le tour principal d'une grande compétition internationale tout comme la Pologne qui est également qualifiée avant le choc de groupe.

Sinon pour les autres groupes, on peut dire que le suspens reste d'actualité, même si Danemark et Pays-Bas seront d'ores et déjà de la partie fin d'année. Certaines nations telles que l'Allemagne devrait être de la partie sauf grosse contre performance. Outre la qualification des Danoises, l'Autriche et la Roumanie se disputeront la seconde place du groupe 2 et qui va sceller définitivement les débats.


En revanche, les groupes 5 et 6 les places valent chères et tout est encore jouable. Deux places pour 3 en ce qui concerne le groupe 5 entre la Hongrie, l'Espagne et le Portugal. Certes la balance penche en faveur des Magyares et des Ibères, mais qui sait ? Enfin, le groupe 6 est loin d'avoir livré son verdict définitif avec Suède, Serbie, Islande et la Turquie qui peuvent toujours y croire. Faites vos jeux !

Sébastien pour Handballtransfert