• Sébastien Ribstein

Euro 2020 (M) | Le Danemark tombe devant l'Islande / l'Espagne assomme l'Allemagne

Outre la victoire de l'Espagne tenante du titre devant l'Allemagne dans un remake de la finale de l'Euro 2016 qui voit la Roja dominer cette Mannschaft, la sensation est venue de la défaite du Danemark chez lui face à une surprenante équipe d'Islande ! Cet Euro 2020 nouvelle formule sera t-il celui des surprises ?

crédit photo : Anze Malovrh / kolektiffimages


Groupe A : La Croatie qualifiée, le Monténégro élimine la Serbie


Et de deux pour la Croatie qui après son derby face au Monténégro, remet le couvert devant la Biélorussie (31-23, MT : 15-10). Les hommes de Lino Cervar ne sont pas tombés dans le piège des ex-soviétiques et dominent les débats. L'ex parisien Luka Stepancic (5/7 au tir) et ses camarades s'emparent des commandes (7-2) avant que les Biélorusses ne reviennent en jeu (6-7, 17'). Sans conséquence avec une fin de mi-temps maîtrisée (+5) et les Croates déroulent par Cindric, Karacic et Sarac (20-11 / 26-16 / 29-21). L'un des favoris reste dans ses objectifs et se place idéalement en vue du tour principal.

Le Monténégro reste en vie et la Serbie est éliminée de la course au tour principal ! Un nouveau derby des Balkans et cette fois les Monténégrins tiennent leur exploit sur leurs voisins Serbes (22-21, MT : 11-10). Ce succès permet donc aux équipiers de Nebojsa Simic (9 arrêts) de jouer une qualification historique face à la Biélorussie ! Un duel de gardiens avec Simic d'un côté et Tibor Ivanisevic (11 arrêts) de l'autre et au repos, ce derby reste accroché. La décision finale intervient en toute fin de match avec Lipovina et Radovic qui envoient leur pays vers la voie royale (22-20) après que Simic ait fini le travail.

Groupe C : Première pour les Pays-Bas, l'Espagne domine l'Allemagne

crédit photo : Stanko Gruden / kolektiff


Les Pays-Bas remportent leurs premiers points dans cet Euro après leur belle victoire face à la Lettonie (32-24, MT : 16-10). Un démarrage canon des Bataves et une attention particulière sur le géant letton Kristopans pour signer un +6 au moment de rejoindre le vestiaire. Dainis Kritopans (7 buts) retrouve son effiacité en seconde mi-temps, tout comme le gardien Kuksa pour ramener la Lettonie dans la course (15-18). Les "petits gabarits" et la vitesse des équipiers du Toulousains Luc Steins font la différence et l'écart va se creuser avec en finissseurs Sluijters et Smits (6 et 7 buts). Une victoire de 8 buts des Pays-Bas et malgré ses efforts la Lettonie tout comme contre l'Espagne craque physiquement en seconde période.

Le choc attendu entre l'Espagne et l'Allemagne tombe sous la coupe des champions d'Europe en titre (33-26, MT : 14-11). La Roja va alterner les temps forts et malgré les efforts de la Mannschaft, Alex Dujshebaev (7 buts et 100% de réussite au tir) dominent leur sujet à partir de la 40' pour lâcher les chevaux et finir haut la main (+7). Une addition lourde pour les Allemands qui sont parvenus à recoller en première mi-temps (1-6 / 3-9 / 9-10 / 16-18). Seulement sans des gardiens au top, point de salut et en face, Gonzalo Perez de Vargas va sortir le grand jeu avec 12 arrêts et met à mal les artilleurs germaniques. Sans surprise, l'Espagne sera du voyage au tour principal.

Groupe E : Mikler libère la Hongrie, l'Islande surprend le Danemark chez lui


Un joli spectacle offert par la Hongrie et la Russie avec au bout du suspense, les Magyars qui arrachent la victoire par un but signé Zsolt Balogh (7/9) et l'arrêt décisif pour Roland Mikler (26-25, MT : 14-13). Le suspense plane au dessus de cette rencontre avec ce joli mano à mano et une petite longueur d'avance à la pause en faveur des Hongrois. Une nouvelle période pendant laquelle les 2 équipes se regardent les yeux dans les yeux, avant le temps fort magyar et Balogh qui offre le 25-21 à 7 minutes du terme. Le scénario n'était pas encore écrit et un 4/0 en guise de réponse de la part des Russes qui égalisent à 25 partout. Une ultime balle pour sauver les meubles dans les mains de Timur Dibirov, mais l'ailier du Vardar trouve Mikler sur sa route et la Hongrie peut souffler !

Si la France tombait la veille face au Portugal, la victoire de l'Islande sur le Danemark grand favori au titre fait partie de l'exploit de ce début de compétition (31-30, MT : 15-15). Les duels entre Scandinaves tiennent souvent leurs promesses et celui-ci n'échappe pas à la règle. Le Parisien Mikkel Hansen (9/12, 75%) et le Barcelonais Aron Palmarsson (10/17, 60%) assurent le spectacle offensif de chaque côté et au repos, tout reste possible (15-15). A toi à moi et on prend tour à tour l'avantage avant un premier coup du sort avec le rouge de Niklas Landin qui manque sa sortie. Le Danemark pousse et recolle (25-28 puis 29-29). Show-time du fantasque Bjorgvin Gustavsson qui stoppe Lindberg puis l'ultime coup franc d'Hansen (vidéo ci-dessous). Les Islandais se taillent la part du lion et domptent les Danois devant leur public svp !


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
#HandballtransfertCréateurD'opportunités
  • Facebook
  • Instagram