• Sébastien Ribstein

Euro 2020 (M) | La Suède au forceps, une Norvège brillante et une Macédoine éliminée

On connaît déjà un bon nombre de qualifiés pour le tour principal et la Macédoine du Nord passe à la trappe. En ce qui concerne les nations dites favorites, la Norvège domine le Portugal, la Slovénie confirme tout comme l'Autriche qui se positionnent en bel outsider. C'est une qualification pour la Suède, mais non sans avoir du y mettre les efforts nécessaires.

crédit photo : Nebojsa Tejic / kolektiffimages


Groupe B : L'Autriche en leader, la Tchéquie sera de la partie


La Macédoine du Nord est donc la grande perdante de cette dernière journée après sa défaite devant l'Autriche (28-32). Il restait encore une petit chance pour les équipiers de Kiril Lazarov (3/7), mais la Tchéquie ne tremble pas et assure sa qualification en l'emportant face à l'Ukraine (23-19), qui met fin aux espoirs des Macédoniens.


L'écart de 4 buts ne reflète pas forcément la domination de l'Autriche qui va mener tranquillement son affaire (32-22), avant d'encaisser un 7/0 en fin de match, mais sans conséquence. Le kieler Nikola Bilyk (6/9) ou un Robert Weber (7/9, 78% au tir) envoient leur pays vers ce tour principal et avec les points. La République Tchèque accompagne les Autrichiens en prenant le dessus sur l'Ukraine. Menés au repos et au coude à coude (14-14, 43'), les Tchèques poussent le coup de rein décisif dans les 10 dernières minutes et compostent leur billet.

crédit photo : Uros Hocevar / kolektiffimages


Groupe D : La Norvège reine du groupe !


Le choc de ce groupe et devant ses fans, la Norvège se positionne et accroche à son tableau de chasse un Portugal invaincu et sérieux candidat (34-28 / MT : 16-14). Pour passer l'obstacle lusitanien, le Parisien Sander Sagosen (5/8) et la formation scandinave posent les bases en défense et montent ces précieux ballons (7-5 / 22-15 / 30-25). Par intermittence, les Portugais trouvent un second souffle, avant de tomber sur un Torbjoern Bergerud (12 arrêts sur 37 tirs) solide et mvp de la rencontre. La Norvège consciente de l'enjeu et d'avoir des points dans ses valises pour la course au dernier carré, ne se mettra jamais en danger. Un succès acquis avec autorité et qui confirme les prétentions norvégiennes.

crédit photo : Axel Heimken / kolektiffimages


Groupe F : Une Slovénie séduisante, objectif atteint pour la Suède


Ne pas voir la Suède au tour principal aurait fait tâche dans le tableau. Un avertissement face aux Slovènes et l'obligation d'un dernier effort contre une Pologne éliminée, mais sans pression. Les Suédois ne vont jamais réussir à tuer ce match et même avec 5 buts d'avance (26-21), le vice-champion d'Europe reste jusqu'au bout sous la menace polonaise. Les deux nations font le yoyo pendant un long moment et fort heureusement pour les Vikings, Nilsson et Thurin envoient leur pays vers une victoire et une qualification au forceps (28-26).


On ne sait pas si la Slovénie va maintenir son niveau pendant toute la compétition, mais pour le moment les hommes de Ljubomir Vranjes affichent un très beau visage et une belle solidarité. Une dernière victoire qui s'est dessinée avec toujours les mêmes ingrédients : une défense compacte qui use les Suisses et un Klemen Ferlin (42% d'arrêts) auteur d'un excellent début de compétition. Six buts d'écart à la pause (16-10) et sans sourciller les Slaves imposent leur jeu et leur rythme en mode gestion (29-25 SF). La Suisse quitte cet Euro au premier tour, mais sans rougir avec des cadres tels que Andy Schmid (8/14 sur ce match), le gardien Nikola Portner (photo de tête) ou encore Luka Maros qui confirment les progrès du handball helvète.


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
#HandballtransfertCréateurD'opportunités