• Sébastien Ribstein

Euro 2020 (M) | L'Espagne, l'Allemagne et la Croatie soignent leur entrée

L'Espagne et l'Allemagne assurent leur entrée dans la compétition, tandis que la Biélorussie remporte son opposition en dominant la Serbie en seconde mi-temps. Enfin, la Croatie s'est montrée patiente avant de rendre une belle copie devant le Monténégro et s'adjuger le derby des Balkans.

crédit photo : Jozo Cabraja / kolektiff


Groupe A : La Biélorussie et la Croatie en seconde mi-temps


En tête d'une courte tête au repos (16-15), les Biélorusses passent la vitesse supérieure en seconde mi-temps et réussissent leur entrée dans cet Euro devant la Serbie (35-30). Le gardien Vyachaslau Saldatsenka (10 arrêts) et l'ex varois Artsem Karalek (9/10 au tir) vont être les grands artisans du succès des ex soviétiques (25-20 / 30-24 / 34-27). La Serbie n'a pas eu les moyens et surtout l'envie (dixit le coach Nenad Perunicic après la rencontre) de contrecarrer les plans d'une Biélorussie en confiance. L'ex arrière gauche de la grande Yougoslavie n'a pas apprécié le comportement de ses joueurs dans ce match.


Un premier derby des Balkans indécis pendant 35 minutes, avant de voir la Croatie monter d'un cran en défense et avec quelques arrêts décisifs de Marin Sego pour s'imposer face au Monténégro (27-21). Les Monténégrins vont tenir le choc et mener à la pause (13-12), avant de plier devant le mur croate. Luka Cindric (6/10) et ses camarades inscrivent 4/0 en début de seconde période (17-14), puis assurer leur succès face à leur voisin (+6).


Groupe C : Allemagne et Espagne en patron

crédit photo : Axel Heimken / kolektiff


Les deux favoris du groupe répondent présents et ne gâchent pas leur entrée en matière. L'Allemagne débutait son Euro par les Pays-Bas et au final, Andreas Wolff (12 arrêts, 39% de réussite) et la Mannschaft remplissent le contrat (34-23). Les Bataves emmenés par le toulousains Luc Steins (6/8, 75% au tir) vont revenir à plusieurs reprises aux basques germaniques, mais chaque accélération allemande va remettre de l'ordre dans la maison. L'écart atteint le +10 et chacun apporte sa modeste contribution au large succès des hommes de Prokop.


Même constat pour l'Espagne championne d'Europe en titre qui débute parfaitement face à la Lettonie (33-22). Les Lettons ne vont pas avoir à rougir avec le géant Dainis Kristopans (7/10, 70%) ou encore leur gardien Edgars Kuksa (11 arrêts) et rester dans les clous pendant 40 bonnes minutes (16-18). Un 7/0 en faveur de la Roja qui prend les commandes (25-16) et déroule jusqu'au buzzer (+11). Autant dire que le choc entre les Ibères et la Mannschaft devrait tenir ses promesses.


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
#HandballtransfertCréateurD'opportunités