• Sébastien Ribstein

Euro 2020 (M) | Espagne et Croatie gardent le cap, l'Allemagne se redresse

La route des demi-finales s'ouvre pour l'Espagne et la Croatie qui rentrent parfaitement dans ce tour principal en disposant assez aisément de la République Tchèque et de l'Autriche. Pour conserver un espoir de rejoindre ce dernier carré, l'Allemagne fait le nécessaire face à la Biélorussie. La seconde journée devrait donc mettre tout ce petit monde d'accord !

crédit photo : Uros Hocevar / kolektiffimages


La Roja tenante du titre est à deux doigts de se retrouver une nouvelle fois dans ce dernier carré après avoir disposé de la République Tchèque (31-25 / MT : 14-9). Une victoire qui ne souffre d'aucune discussion pour l'Espagne qui bute tout d'abord sur Tomas Mrkva (7 arrêrs en première période dont 2 penaltys / 13 au total), avant de régler la mire (14-9 / 20-14 / 29-19). La Tchéquie ne trouvera plus beaucoup d'ouverture dans la défense ibère, malgré la réduction de l'écart. Le barcelonais Gonzalo Perez de Vargas élu mvp du match s'est brillamment illustré (11 arrêts dont 1 but) et les Espagnols mettent un pied en demi-finale.


Cindric et la Croatie gardent le rythme


On se méfait de cette Autriche invaincue au moment d'aborder ce tour principal, mais la Croatie n'est pas tombée dans le piège et remporte la mise (27-23 / MT : 13-8). Un triplé de Weber qui donne l'avantage aux Autrichiens (4-3) et ce sera la dernière fois. Domagoj Duvnjak (5/5), Luka Stepancic (mvp), Horvat (6/9) et Luka Cindric (en photo ci-dessous) donnent le tempo et l'équipe des Balkans prend la bonne tangente pour ne plus jamais relâcher son emprise. Il y eu ce petit réveil des équipiers de Nikola Bilyk, mais c'est bien une Croatie en reine du 40x20 et qui s'impose sans concession (+4).

crédit photo : Uros Hocevar / kolektiffimages


L'Allemagne s'offre le cavalier seul et un petit espoir


On garde le moral et surtout une prestation aboutie pour la Mannschaft qui domine son affaire devant la Biélorussie (31-23 / MT : 18-11). Le jeune Timo Kastening (6/6 et 100% au tir) se fait plaisir tout comme ce cher Andreas Wolff (12/34 au but) pour voir les Allemands dérouler jusqu'à la pause (+7), enfoncer le clou et finir en roue libre. Une confiance qui repointe le bout de son nez pour Uwe Gensheimer et ses camarades !


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
#HandballtransfertCréateurD'opportunités
  • Facebook
  • Instagram