Euro 2020 (F) | Un nul qui satisfait les deux équipes ? Tout reste ouvert !

Une première mi-temps compliquée puis le retour en force de nos Bleues qui ont eu les occasions pour valider définitivement leur billet pour le dernier carré. Il faut se contenter d'un nul face aux russes qui restent également en course avec une dernière journée qui devrait délivrer le verdict final. Une victoire contre la Suède et ce sera une qualification au terme de ce tour principal. La réponse ce mardi face à partir de 18h15.

crédit photo : S.PILLAUD / FFHandball


Alors on coupe la poire en deux et la France tout comme la Russie restent en course pour les demi-finales. Certes, pour certains ce choc n'a pas été d'un niveau handballistique comme on l'attendait, mais au niveau de l'intensité, il y eu à boire et à manger. Parfois limite même au niveau de l'engagement et côté russe outre les claques distribuées de bon cœur par les Makeeva, Dmitrieva, la gardienne Kalinina qui s'est signalé par de belles parades, mais aussi pour être retombé et les deux pieds svp sur le genou de Laura Flippes. Après le ballon pris en plein visage par Cléo Darleux, c'est une inquiétude pour l'ailière du Paris 92 dont on attend de connaître la gravité exacte de sa blessure. Espérons une sanction car pour le duo arbitral du soir, il n'y avait pas grand chose ! Bref... Enfin comme le soulignait Olivier Krumbholz au micro de beIN : Trop c'est trop et ça commence à bien faire ! A suivre...

Un première acte moyen puis la révolte tricolore

Clairement la Russie n'a pas manqué grand chose au cours des 30 premières minutes. Il faut le souligner et les filles d'Ambros Martin mènent la danse devant les Bleues (12-7 puis 19-16 MT). La France avait cependant retrouvée quelques couleurs juste avant la pause par Valentini et Foppa avant de voir cette chère et tendre Kalinina envoyer le ballon dans le but vide. La réveil va bien se produire au retour du vestiaire ! Alexandra Lacrabère, Estelle Nze-Minko (photo de tête) et Leynaud se chargent de non seulement ramener la France dans le coup et Laura Flippes donne le +1 aux tricolores (24-23).

Courage Laura !

La chose qui fâche est l'image de Flippes qui se tort de douleur pour ne pas dire autre chose et rien... Un indicent qui hélas va mettre un coup derrière la tête des Françaises et plomber le moral en voyant la sortie de Laura du terrain. Un peu moins d'un quart à jouer et les Tsarines vont trouver sur leur route la gardienne tricolore puis Kanor avec réussite et la gauchère Sercien Ugolien redonner l'avantage à la France (28-27). Une ultime égalisation signée Fomina sur son aile et on se sépare bons amies dirons nous (28-28 SF). Quelques jours de repos (enfin) et ce mardi on retrouve nos Françaises face aux Suédoises et si la Russie à la bonne idée de battre le Danemark alors direction la demie !

Le Danemark était également concerné ce vendredi soir et dans ce duel entre Scandinave, les Danoises s'en sortent en toute fin de match (24-22, 13-12). La Suède n'a jamais été hors sujet et peut regretter ses échecs sur penalty ou sur une Reinhardt décisive (44% d'arrêts). Blohm avait bien ramené son pays à 22 partout (58') avant qu'un doublé des Danoises et Mette Trandborg (6/9 au tir) assure le succès du pays hôte (+2). Le dernier carré échappe à la Suède qui va conclure par une opposition face à la France. Le Danemark reste dans le bon wagon pour se hisser en demi-finale de son Euro, mais à condition de dominer la Russie. Tout un programme !