Euro 2020 (F) | Carton plein pour la Russie, l'incroyable come-back de l'Espagne

Le groupe B vient de fermer ses portes avec une Russie qui s'impose devant la Suède pour confirmer son leadership et faire le plein de points en vue du tour principal. Cardiaques s'abstenir après le succès de l'Espagne qui arrache sa qualification en revenant de nulle part devant la République Tchèque.

photo archives

L'Espagne souffre, mais se qualifie

Une dernière journée plutôt agitée ce lundi soir dans ce groupe B après notamment un Espagne - République Tchèque qui aura connu son lot de rebondissements. En effet, les deux nations jouaient tout simplement leur présence au tour principal avec une petite option pour les Ibères après leur nul face à la Suède. Dans ce contexte, les Tchèques n'ont pas eu le choix et vont bousculer leur adversaire en dominant leur sujet pendant 40 minutes (9-5 / 16-11 / 22-16). Puis l'incroyable va se produire et l'Espagne sous l'impulsion de l'ex niçoise Carmen Martin (12/12 dont 9/9 aux penaltys) s'offre une superbe remontada (23-23). Les deux dernières minutes sont électriques et quelques arrêts de Castellanos et un doublé signé Alicia Fernandez offrent une victoire inespérée et qui qualifie les Espagnoles pour la suite de cet Euro (27-24). Ce fut un long chemin de croix, mais Martin et ses compatriotes seront bien de la partie, malgré la volonté tchèque !

La Russie met tout le monde d'accord

Le choc pour conclure ce premier tour entre les deux invaincus et une place de leader qui se jouait entre la Russie sans quelques unes de ses stars et la Suède. Ce sont bien les Tsarines qui sortent victorieuses de ce duel et réalisent le plein de points et de confiance en vue du tour principal (30-26, 15-13). Face aux Scandinaves, les joueuses d'Ambros Martin rentrent bien dans leur sujet et prennent leurs distances (6-3 puis 11-5). Petit à petit, les Suédoises retrouvent leur efficacité et recollent juste avant la pause (13-15). Bella Gullden égalise à 16 partout et la Russie reprend bien l'avantage, mais reste sous la menace nordique. Il en faudra plus pour inquiéter les Dmitrieva (mvp du match avec un 6/7), Ilina et autre Makeeva qui assurent le finish (27-24 puis 29-26). Le trio de tête de ce groupe est don composé de la Russie, la Suède et enfin l'Espagne.