EL (M) 2020/2021 | Montpellier tranquille, Nîmes frustré et Toulouse tenu en échec

Une nouvelle fois des résultats mi-figue mi-raisin ce mardi soir pour nos clubs français engagés en European League. Montpellier reste sur sa dynamique en disposant aisément des Turcs du Besiktas. Battue à domicile la semaine passée, l'USAM Nîmes dépose une nouvelle fois les armes dans la salle de Bucarest et le Fenix Toulouse partage les points à domicile tout comme au match aller face aux espagnols de Léon.

Montpellier de bout en bout

Un programme toujours chargé pour nos clubs français qui alternent entre championnat et coupe d'Europe avec un rythme qui devrait rester le même jusqu'en décembre. Montpellier recevait la formation du Besiktas et les Héraultais vont rapidement prendre les affaires en main pour s'imposer de 24 buts. L'occasion pour Patrice Canayer de faire tourner son effectif et reposer certains cadres en vue des joutes futures. Les Turcs vont eux aussi faire tourner au vue de l'écart (23-7 MT) et les partenaires de Melvyn Richardson (photo de tête) avec le plus grand sérieux remportent une seconde victoire consécutive dans cette compétition.

Nîmes craque dans le money-time

Rageant sans aucun doute ! Seconde défaite pour l'USAM Nîmes qui doit certainement ressentir une grosse frustration après avoir vu ce match contre Bucarest lui filer entre les doigts. Battus dans leur Parnasse la semaine passée (-1), les Gardois privés de quelques titulaires dont le dernier en date Vid Kavticnik, attendaient beaucoup de ce voyage dans les Carpates pour relancer la machine. Hélas et malgré leurs efforts, les Desbonnet (11 arrêts), Gallego (8/11) et autre Sanad (7/10) échouent dans leur nouvelle tentative (-2 au final). Les occasions étaient bien la pour chercher un petit quelque chose du côté de Bucarest, mais la fin de match échappe aux hommes de Franck Maurice et cela donne encore plus de regrets.

Toulouse et Leon ne se départagent toujours pas

Du déjà vu serait-on tenté de dire du côté de la ville rose avec le match nul entre le Fenix Toulouse et Ademar Leon. La différence est pourtant que lors du match aller, le portier Jef Lettens avait sauvé le point en stoppant l'ultime penalty ibère et cette fois les Toulousains ont eu les armes en main pour décrocher la victoire. Malgré un retard de 3 longueurs au repos (14-17) et 4 en seconde période (18-22), le Fenix est revenu fort pour non seulement égaliser (22-22) puis prendre les devants (28-26, 58'). Hélas, Leon revient à nouveau et malgré une dernière occasion pour Ayoud Abdi (en photo ci-dessus et auteur d'un 8/10) très présent ce soir, c'est un score de parité qui vient conclure cette rencontre. Dommage...

Dans les autres rencontres, les Allemands se portent bien avec les succès de Berlin et de Rhein-Neckar Löwen qui même avec l'absence de ses gardiens titulaires (Appelgren et Palicka) s'impose ce soir. En revanche une petite surprise avec la défaite de Magdebourg qui au buzzer s'incline chez les Suédois d'Alingsas (-1). Moscou s'est fait plaisir face aux croates de Nexe et enfin une belle copie rendue par les Portugais du Sporting Lisbonne avec 2 buts pour Arnaud Bingo dans la salle de Kristianstad (+5). Les Suédois tombeurs de Nîmes ne confirment pas en s'inclinant chez eux face aux Lusitaniens qui dominent pour l'heure leur groupe en compagnie de Berlin.


Les résultats du soir pour cette 4ème journée :


Groupe A : Fenix Toulouse - Ademar Leon (Esp) 28-28 (14-17)

Plock (Pol) - Medvedi Chekhov (Rus)

Metalurg (Mac) - Fivers (Aut)


Groupe B : Berlin (All) - Presov (Slo) 35-27 (18-13)

Kristianstad (Sue) - Sporting Lisbonne (Por) 27-32 (11-16)

Dinamo Bucarest (Rou) - Nîmes 29-27 (14-15)


Groupe C : Montpellier - Besiktas (Tur) 40-16 (23-7)

Moscou (Rus) - Nexe (Cro) 29-18 (15-8)

Alingsas (Sue) - Magdebourg (All) 30-29 (15-14)


Groupe D : Rhein-Neckar (All) - Pelister (Slo) 28-20 (14-11)

Trimo Trebnje (Slo) - Gudme (Danemark)

Schaffhausen (Sui) - Tatabanya (Hon)