EdF (M) | Une belle soirée du côté de l'Accor Arena !

Un festival offensif des Bleus dans cette soirée porte ouverte qui voit l'équipe de France masculine remporter avec la manière et le spectacle sa première opposition de cette semaine internationale face à l'Espagne (44-33). La belle est prévue ce samedi cette fois en Savoie du côté du Phare de Chambéry.

crédit photo : FFHandball / Icon Sport


De retour (enfin) sur le sol national, l'équipe de France masculine a retrouvé son public venu en masse garnir les travées de l'Accor Arena de Paris. Les supporters tricolores ne sont pas déçus et vont pouvoir apprécier le spectacle de leurs Bleus face aux Hispanos vices-champions d'Europe en janvier dernier. On peut apprécier la copie rendue par les hommes de Guillaume Gille qui offrent de beaux gestes avec en chef de file Hugo Descat (photo de tête) et meilleur buteur tricolore sur ce premier match avec 12 réalisations. Oui, les ailiers en évidence ce jeudi soir et sur tous les fronts avec Yanis Lenne (photo ci-dessous) ou son collègue Dylan Nahi. Le jeu rapide, efficace et offensif à souhaite fait mouche et un régal pour les yeux. Il faut un Vincent Gérard attentif cependant et qui assure le show pour mettre l'Espagne bien derrière au repos (24-15 MT).

crédit photo : FFHandball / Icon Sport


Il est vrai que la formation espagnole n'alignait pas toutes ses forces vives à l'occasion de ses 2 matchs amicaux, mais cela n'enlève en rien la prestation bleue. D'ailleurs, la seconde mi-temps reste dans le même esprit avec un banc qui s'ouvre et chacun se dépense sans compter. La machine tricolore est lancée depuis le coup d'envoi et les Hispanos en font les frais. Malgré plusieurs changements tactiques apportés par le coach de la Roja rien n'y fait. Une France de gala s'est appropriée avec fermeté et depuis bien longtemps les commandes de cette rencontre ! Une victoire qui fait plaisir et un retour attendu par tout un public qui peut applaudir avec entrain son équipe de France qui s'impose de 11 buts (44-33). Direction ce samedi en Savoie et en guise de conclusion, une seconde opposition franco/espagnole pour régaler à son tour le public chambérien quelque peu frustré après l'annulation d'une dernière étape de la Golden League en début d'année suite à la pandémie.

Sébastien pour Handballtransfert