EdF (M) | L'Espagne se réveille et remporte la belle !

La France avait déroulée pour dominer aisément l'Espagne du côté de l'Accor Arena (44-33), mais s'incline pour cette nouvelle opposition (31-32). Cette fois, les Hispanos vont réussir tactiquement à poser des soucis à la défense tricolore, tout en profitant des nombreuses approximations françaises notamment au cours du premier acte. Une victoire assez logique au vue de la physionomie de cette rencontre des vices-champions d'Europe pour cette belle au Phare de Chambéry.

crédit photo : Jean-Pierre Riboli


En toute honnêteté, on pouvait s'attendre à une réaction espagnole au sortir de la défaite de jeudi soir dans la capitale. Certes, cette double opposition reste avant tout amicale, mais il reste toujours une part d'orgueil et les Hispanos vont en avoir une pour réussir à s'imposer d'une courte tête dans la très belle ambiance du Phare chambérien (32-31). Les Bleus bousculés et clairement dans le dur en première période vont eux aussi faire meilleure figure en seconde mi-temps et l'issue de cette rencontre se joue sur des détails. L'Espagne va réussir son pari tactique avec toujours un jeu à 2 pivots qui cette fois produit ses effets pendant l'heure de jeu.

crédit photo : Jean-Pierre Riboli


Il y eu une période d'observation tout comme lors de la première confrontation avant que les Espagnols ne prennent les commandes. On ajoute la maladresse tricolore avec des occasions toutes faites manquées et surtout une incapacité à museler les pivots ibères. La France reste sur courant alternatif dans cette première période et n'arrive pas à empêcher la relation base arrière / pivot pour un écart de 6 buts en faveur des équipiers d'Alex Dujshebaev au repos (19-13).

crédit photo : Jean-Pierre Riboli


Un signe avant l'heure d'une défaite française et d'une éclatante revanche de la Roja ? Les premiers éléments penchent en faveur du retour en force des Bleus qui mettent à profit leurs occasions avec Descat et Fabregas. Comme dit un peu plus haut, l'Espagne était dans d'autres dispositions qu'à Paris et les hommes de Ribera repartent au combat. Alex Dujshebaev se remet à jouer les maîtres de cérémonie de l'attaque ibère et trouve ses pivots pour un nouvel écart en faveur de la Roja. Une fin de match tendue et au plus grand plaisir du public savoyard venu en force pour remplir le Phare. On se rend but pour but avec un duo Dika Mem / Timothey N'Guessan qui ne manque plus rien. Le match nul était bien aux portes, mais la France ne peut éviter le but de la victoire espagnole qui scelle ce match.


Voilà donc une semaine internationale qui se termine pour nos Bleus avec cette tournée sur le territoire national et un public qui a répondu présent. La suite se situe en octobre prochain avec les qualifications pour l'Euro masculin 2024.

Sébastien pour Handballtransfert