EdF (F) | Les Bleues déroulent devant le Monténégro puis gachent contre la Norvège

Deux journées de passées dans cette Golden League version 2020 pour les Françaises qui se sont largement imposées lors de l'entrée en matière face au Monténégro (29-13), avant de s'incliner sur le fil devant la Norvège (28-29). Un revers frustrant, mais l'occasion de finir proprement est donnée ce dimanche pour conclure cette édition face au Danemark.

crédit photo : Stéphane PILLAUD / FFHandball

Début maîtrisé pour les Françaises

Une entrée réussie pour les Bleues qui ont pu profiter de leur première opposition face au Monténégro pour travailler leurs différents schémas et faire tourner l'effectif. Résultat, malgré quelques petites maladresses en début de rencontre ou une fois que l'écart était largement en faveur des joueuses d'Olivier Krumbholz, un ensemble solide aussi bien devant que derrière. La victoire des équipières de Cléopâtre Darleux (en photo de tête) ne souffrait d'aucune discussion possible avec une domination dans les grandes largeurs (29-13, 15-6 MT). En face, les Monténégrines devaient faire sans plusieurs joueuses soit pour blessure, soit pour cause de Covid, bien entendu cela n'enlève en rien la belle prestation des tricolores.

crédit photo : Stéphane PILLAUD / FFHandball

Sur des détails

Ce samedi en début d'après-midi, on montait d'un cran avec une Norvège qui alignait du lourd avec ses cadres : Mork, Oftedal, Solberg, Herrem et autre Kristiansen... Du coup, l'opposition était d'un tout autre calibre et lorsque les Scandinaves trouvent facilement des solutions (12-9), Olivier Krumbholz insiste notamment sur le repli défensif lors de son temps mort. Le message semble avoir été assimilé avec une belle série de la part de nos françaises qui recollent puis prennent même les commandes (+2). Des parades pour Catherine Gabriel et des Bleues bien plus percutantes offensivement avec Foppa, Nze-Minko et Flippes. Le positionnement défensif en 1-5 n'est également pas étranger au retour en grâce de l'équipe de France et on est au coude à coude après ce premier acte (16-16). Les 30 minutes suivantes confirment les bonnes initiatives des Bleues et en face, Kristiansen se montre elle aussi très précise dans ses choix. Puis la défense va marquer le pas devant le punch et la précision des Scandinaves qui gardent le contrôle (23-20). Le money-time va être bien plus équilibré et les changements opérés par le sélectionneur tricolore relancent la machine et la jeune Kouyate qui place son bras gauche ramène son équipe à une petite longueur. Les quelques secondes au chrono vont voir une dernière occasion de chercher le nul, mais la tentative de Flippes échoue devant Sando (28-29 SF). La France peut bien entendu regretter cet ultime dénouement, mais devra rebondir face au Danemark pour conclure sa semaine de travail.

Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités