• Sébastien Ribstein

Coupe EHF (M) 2019/2020 | Nîmes et Aix avec le sourire, des regrets pour Nantes


Retour sur le week-end de nos 3 clubs français engagés en coupe d'Europe et qui lorgnent sur une place en quart de finale. Dans son Parnasse, l'USAM Nîmes remet parfaitement le couvert devant Holstebro (33-28), tout comme Aix qui recevait Tatabanya (26-22) et Nantes échoue de peu lors de sa sortie périlleuse vers Magdeburg (28-29).

Le Pays d'Aix en avait sous le pied

Les Provençaux restent en course après avoir dominé leur sujet face aux Hongrois de Tatabanya (26-22 SF). Cette fois, les hommes de Jérôme Fernandez emmenés par un excellent Nicolas Claire à la mène ne gâchent par leurs munitions et prennent une belle avance à la pause (14-8). Une nouvelle fois, les Aixois connaissent un coup de moins qui voit les Magyars recoller et revenir dans la partie (17-18). Pourtant, le PAUC semble avoir tiré les leçons de ses errances notamment lors du nul concédé au match aller. Une nouveau temps fort permet de se remettre d'aplomb avec quelques arrêts bien sentis par Lynge Hansen, Aix l'emporte de 4 buts et peut encore y croire !

Nîmes n'aime pas gâcher

La Green Team aime le travail bien fait et le confirme pour ses retrouvailles avec les Danois d'Holstebro (33-28 SF). Vainqueurs en Scandinavie, les Gardois ne comptent qu'un seul but de mieux au terme du premier acte (15-14), la faute à quelques exclusions temporaires qui laissent les Danois en course. Il faut attendre le dernier quart d'heure pour vraiment voir l'USAM prendre un écart conséquent. Rémi Desbonnet (11 arrêts) se met en travers des tireurs scandinaves, Luc Tobie (8/10) place son bras gauche, la puissance de Prandi (7/12) et Sanad (5/5) font définitivement pencher la balance en faveur de leur équipe. Un succès acquis avec sérieux qui laisse donc Nîmes dans le bon wagon pour chercher la première place du groupe. Seulement, il faudra passer sur le corps des Allemands de Rhein-Neckar Löwen qui gardent avec force la mainmise avec le sans faute.

Nantes est parti de trop loin

Voyage de la dernière chance pour le leadership du groupe et Nantes manque d'un cheveu de chercher un résultat chez les Gladiators de Magdeburg (27-28). Un sentiment mitigé dans les rangs du H après une longue course poursuite qui s'avère hélas insuffisante ! Une prise de pouvoir nantaise en début de rencontre (+2), avant de buter sur un Jannick Green très précieux (8-8). Ces échecs offensifs arrivent au mauvais moment et les Ligériens paient ces errances et obligation de rectifier le tir en seconde période (12-16 MT). Cyril Dumoulin entré en jeu, se met en évidence et ses équipiers retrouvent leurs esprits (-2). Le festival de Damgaard (10 buts) laisse le SCM en tête, mais Nantes pousse et ne se trouve pas si loin (27-28). Débauche d'énergie non récompensé et tout s'est joué sur des détails, mais qui le H échoue d'un rien. La première place semble compromise et maintenant il fait encore chercher des points pour assurer la seconde place !

Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités