CdF (M) 2019/2020 | Montpellier arrache sur le fil sa qualification pour le dernier carré !

Mis à jour : mars 10

Grand favori de ce quart de finale, Montpellier (4ème en Starligue) rendait visite à l’actuelle lanterne rouge Créteil. Sur le papier, un match qui pouvait s’apparenter à une formalité pour les Montpelliérains. Mais contre toute attente, les hommes du capitaine Valentin Porte vont devoir passer par la case tirs au but contre une équipe cristolienne qui a montré un très beau visage (32-31 SF).

Première période maîtrisée par les Montpelliérains

Malgré une bonne entame de jeu des Cristoliens, le MHB ne tarde pas à imposer son rythme, mené par un Hugo Descat (10 buts) qui faisait son grand retour dans son ancienne maison. Les hommes de Pierre Montorier ne se laissent pas faire par une défense montpelliéraine très solide et arrivent à rester en contact avec leur adversaire du soir, menés par un très bon Javier Borrogan (6/12). Réaction héraultaise et au tour des équipiers de Grébille d’imposer leur rythme et calmer les ardeurs offensives adverses. Le coup d’accélérateur des visiteurs fait mouche et en face, Créteil perd pied et fait preuve de malchance en trouvant les poteaux et commettent trop d’erreurs défensives. Au sortir de la 20ème, le vent change clairement de sens et Montpellier s’empare des commandes et Créteil n’est plus que l’ombre de lui même (18-10 MT). Un gros handicap pour les Cristoliens et on pensait que la seconde période ne serait aucunement une sinécure...

Le réveil cristolien !

Contre tout attente, ce fut une tout autre équipe de Créteil qui repart au combat lors des 30 minutes suivantes. Un visage sérieux et volontaire affiché par les Val-de-Marnais. On s’affaire à réduire l’écart et Montpellier ne compte plus que 4 buts de mieux alors qu’il reste du temps. Une entrée de plain pied dans le fameux money-time et encore un retard de 3 longueurs pour Créteil qui va pouvoir s’appuyer sur un Valentin Aman (en photo) des grands soirs auteur d’un 7/9 au tir. La bande de Montorier n’abdique pas et contre attente, ses hommes recollent et égalisent à quelques secondes du terme par Yoann Gibelin qui ne tremble pas devant la cage adverse (28-28 TR). Montpellier avait eu dans les mains la balle de match, mais Descat trouve le jeune Dylan Soyez sur sa route et la séance des tirs au but était lancée !

L'issue finale passe par les tirs au but

Avec deux tentatives manquées, les Cristoliens ont vu leur rêve de demi-finale s’envoler ! Marin Sego (46% de réussite) met en échec Borrogan et Diego Simonet trouve la faille pour envoyer Montpellier vers Aix et le dernier carré de la compétition (32-31 SF). L’élimination est au bout du suspense, mais malgré la déception, Créteil prouve une montée en puissance depuis quelques matchs. Des enseignements positifs sont donc à tirer de cette rencontre, comme le confirme à notre micro l’ailier cristolien Etienne Mocquais.

Paris, Nantes et Chartres seront de la partie, mais pas Aix

Sans surprise, Paris cherche sa qualification face à Dunkerque (32-21), tout comme Nantes qui recevait Ivry (43-26). Une belle démonstration du H qui faisait sans certains cadres absents, mais qui ne gâche pas devant ses supporters. Enfin, la surprise est venue de l'élimination d'Aix qui dépose les armes au sortie des tirs au but devant Chartres (30-32). Les Aixois ne seront donc pas de la partie sur leur sol lors du dernier carré de cette Coupe de France et devront se concentrer sur le championnat et la coupe d'Europe. Les Chartrains ont montré un beau visage et le Danois Kim Sonne-Hansen (15 arrêts) fut le héros du soir dans cette rencontre et lors des penaltys.


L'album de la rencontre entre Nantes et Ivry par Emmanuel Jarniou :

https://www.facebook.com/pg/Handballtransfert.de/photos/?tab=album&album_id=2899294826780386

A Créteil, Laila El Guif

Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités